LE DIRECT
Leonard Howell et son épouse Tenet Bent, qui finança l'achat du Pinnacle pour y installer les premiers Rastas (circa 1939)

Hélène Lee : "Leonard Howell, le premier Rasta, désirait juste donner une terre aux gens pour pouvoir vivre libre"

26 min
À retrouver dans l'émission

Hélène Lee, spécialiste de la Jamaïque, a enquêté sur le Pinnacle, un vaste domaine qui accueillit en 1940 des milliers de descendants d’esclaves africains, à l’origine du mouvement Rasta. Elle retrace l'histoire de ce lieu et de son fondateur : Leonard Percival Howell.

Leonard Howell et son épouse Tenet Bent, qui finança l'achat du Pinnacle pour y installer les premiers Rastas (circa 1939)
Leonard Howell et son épouse Tenet Bent, qui finança l'achat du Pinnacle pour y installer les premiers Rastas (circa 1939) Crédits : Archive d'Hélène Lee

LUNDI LIVRE

avec Hélène Lee, journaliste, documentariste et écrivaine pour Pinnacle, le paradis perdu des Rastas, aux éditions Afromundi.

En 1940 on sortait tout juste de l’esclavage, il y a eu une migration épouvantable parce que les gens n’avaient plus rien pour vivre. Les anciens esclaves n’avaient droit à rien et se retrouvaient jetés sur les routes, il fallait qu’ils s’installent quelque part. C’était l’époque des grandes utopies. 

Vue aérienne du Pinnacle, la première communauté Rasta (circa 1953)
Vue aérienne du Pinnacle, la première communauté Rasta (circa 1953) Crédits : Archive d'Hélène Lee

Les idées de Leonard Howell étaient très modernes. C’était un voyageur qui avait passé 20 ans sur les mers du monde. Quand il a créé le Pinnacle, il était au courant de toutes les théories de l’époque, de la mondialisation, des idées de Gandhi, du marxisme, de Marcus Garvey... Les gens qui sont arrivés là étaient influencés par toutes ces pensées différentes donc c’était vraiment un creuset de discussions, d’inventions d’une nouvelle façon de penser et de vivre.

Leonard Howell (en haut à droite) sur le Logan à Vladivostok en 1921
Leonard Howell (en haut à droite) sur le Logan à Vladivostok en 1921 Crédits : Archive d'Hélène Lee

Le mouvement Rasta a été ridiculisé, on s’est servis de tous les clowns comme il y en a dans tous les mouvements pour le déconsidérer alors que cette base de liberté de penser était merveilleuse.

Programmation musicale

Burning Spear, Marcus Gharvey

et Ras Kahleb, Pinnacle

Le coup de coeur du magazine Transfuge

avec Oriane Jeancourt, écrivaine et rédactrice en chef littérature du magazine Transfuge.

  • Coup de coeur pour Comment un adolescent maniaco-dépressif inventa la Fraction Armée Rouge au cours de l'été 1969 de Frank Witzel aux éditions Grasset.
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......