LE DIRECT
Hyam Zaytoun

Premiers romans, premiers émois

26 min
À retrouver dans l'émission

Emission spéciale premiers romans de la rentrée de janvier, en compagnie d'Oriane Jeancourt, du magazine Transfuge. En invitée, Hyam Zaytoun qui publie " Vigile " , aux éditions Le Tripode.

Hyam Zaytoun
Hyam Zaytoun Crédits : Sarah Robine @Editions Le Tripode

Lundi-livre

Tewfik Hakem s'entretient avec la comédienne, Hyam Zaytoun, qui fait paraître Vigile aux éditions Le Tripode. Une femme dans la  nuit est réveillée par le bruit étrange que fait son compagnon endormi à ses côtés. Elle pense qu'il la taquine, puis s'inquiète ; en réalité, il est en arrêt cardiaque. Expérience remémorée d'une nuit traumatique et des jours qui ont suivi, où son compagnon, placé en coma artificiel, s'est retrouvé entre la vie et la mort. Un récit bref, ramassé tout en intensité, où l'on apprend que " vigile ", quand on aime, se conjugue aussi au féminin.

Un homme est entre la vie et la mort. J'ai essayé de me mettre au plus proche des sensations physiques, revenir au plus près de cette mémoire-là.

Cette histoire s'est imposée. Je n'avais pas envie d'écrire un livre à la première personne mais de l'adresser à quelqu'un. Qui est cet homme ? C'est une lettre qui lui est adressée. Cette femme qui lui écrit, a deux enfants avec lui, est comédienne. Comment fait-on pour parler à quelqu'un qui est dans le coma, comment fait-on revenir quelqu'un qui est dans le coma ? 

Ça s'appelle " Vigile ", qui renvoie à cet état vigile, quand on est dans le coma, à cette femme qui parle à son homme sur son lit. L'écriture, c'est le silence, mais un silence empli de sons. Une comédienne entend les mots beaucoup dans leur musique, comment ils vibrent de manière émotionnelle, ce qui se passe quand on les lit à voix haute.

C'est un récit qui parle de la famille, de la solidarité, de la présence des voisins. C'est une leçon aussi que je prends, où des situations exceptionnelles nous montrent ce qu'il est possible de faire quand on est aidé.

Programmation musicale : 

Alain Bashung, Immortels

Vigile, extrait première page [ page 11] :
 " C’est une histoire de pulsation. Une certitude physique qui mute en pensée. Ça me traverse, dans la cuisine, alors que tu es là, juste derrière moi. À peine un mètre nous sépare. Nos corps s’activent pour préparer le repas et nos cœurs étrangement battent plus qu’à l’ordinaire.
Ça ne va pas. On ne peut pas continuer comme ça.
Ce n’est pas de s’être disputés, pas non plus d’avoir dit qu’on allait dans le mur, qu’il fallait gagner plus d’argent sinon on ne s’en sortirait pas. À peine dits, ces mots-là, je les regrette. Tu fais tout ce que tu peux et moi aussi. Non, la pensée qui me traverse n’a rien à voir avec tout cela. Elle me fait peur autrement. C’est une alerte physique, la sensation d’être en survoltage, oui, une histoire de pulsation. "

- Editions Le Tripode

- Hyam Zaytoun sera à la Maison de la Poésie, accompagnée de Julien Jolly, pour une lecture musicale de Vigile, mardi 30 janvier, à 20 h.

Bibliographie

Vigile

VigileHyam ZaytounLe Tripode, 2019

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......