LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
INDIA SONG de Marguerite Duras /Tamasa Distribution

"India Song" de Duras, un film sensoriel et sensuel sur le désir

22 min
À retrouver dans l'émission

L’auteure et scénariste, Alissa Wenz, à propos de la sortie en salles en version restaurée de "India Song", de Marguerite Duras.

INDIA SONG de Marguerite Duras /Tamasa Distribution
INDIA SONG de Marguerite Duras /Tamasa Distribution

Mercredi-Ciné

En 1975 sortait India Song, le film culte signé Marguerite Duras que l’on peut voir à partir d’aujourd’hui en version restaurée. L'écrivaine et chanteuse Alissa Wenz, marquée par l'œuvre de Duras, nous livre son analyse du film.

C’est l’histoire d’un amour vécu aux Indes dans les années 30, dans une ville surpeuplée des bords du Gange. Deux jours de cette histoire d’amour sont ici évoqués. Des voix sans visage parlent de cette histoire. Certaines de ces voix s’en souviennent mieux que d’autres. Mais aucune ne s’en souvient tout à fait et aucune, non plus, ne l’a tout à fait oubliée. 

C’est un film sensoriel, on ne peut pas vraiment le résumer de façon narrative parce qu’il n’obéit pas à une logique narrative classique. Il obéit à une recherche sensuelle, sensorielle extrêmement puissante.

"Je ne suis pas persuadée qu’il faille tout comprendre pour aimer quelque chose ou même quelqu’un."

Je pense que j’ai très vite été happée par la beauté de cette femme qui est filmée d’abord, Delphine Seyrig, et puis de ces plans. C’est un film d’une audace formelle incroyable puisque on a 74 plans en tout, ce qui est très peu, c’est-à-dire que chaque plan dure plus d’une minute ou deux. Ces plans accordent une importance incroyable aux décors, aux objets et à cette musique qui va déferler sur l’ensemble du film.

INDIA SONG de Marguerite Duras © Tamasa Distribution
INDIA SONG de Marguerite Duras © Tamasa Distribution

"Le film raconte une forme d’impasse. La seule issue possible du désir n’est pas l’amour ni la rencontre charnelle, c’est le cri de douleur."

India Song unifie un certain nombre de contraires, réconcilie le présent, le passé, la vie, la mort… Il y a quelque chose de l’ordre d’une totalité.

Liens :

Alissa Wenz avait consacré en 2010 une longue analyse au film India Song. Elle est aussi l'auteure d'un premier roman, À trop aimer, paru chez Denoël en cette rentrée littéraire.

Alissa Wenz © Astrid di Crollalanza
Alissa Wenz © Astrid di Crollalanza Crédits :

Programmation musicales et extraits sonores :

Marguerite Duras lors de la sortie du film India Song (1975)

Extrait du film India Song avec les voix de Michaël Lonsdale et Delphine Seyrig (1975)

Jeanne Moreau, India Song (1975) 

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......