LE DIRECT
Sweet Jayne Mansfield

Jayne Mansfield, anatomie d'un sex-symbol

22 min
À retrouver dans l'émission

" Sweet Jayne Mansfield " : hommage à l’une des plus célèbres blondes d’Hollywood, prisonnière de son image de ravissante idiote

Sweet Jayne Mansfield
Sweet Jayne Mansfield Crédits : Jean-Michel Dupont, Roberto Baldazzini @Editions Glénat.

Vendredi-BD

Tewfik Hakem s'entretient avec le journaliste Jean-Pierre Dionnet - qui en signe la préface - et le dessinateur Roberto Baldazzini, pour Sweet Jayne Mansfield, de Jean-Michel Dupont et Roberto Baldazzini, un album paru aux éditions Glénat. 

Jean-Pierre Dionnet

Elle avait, dit-on, un QI exceptionnel. Jayne Mansfield, c'est le contraire au départ de ce qu'on annonce ; on veut en faire une blonde stupide, elle est intelligente, c'est une intellectuelle. Quand elle veut faire de la musique, elle tombe sur un jeune musicien qui s'appelle Jimi Hendrix.  

" Elle ne veut pas être seulement une blonde sexy, elle est bonne comédienne "

Elle naît en1933, elle mourra en1967, tragiquement, dans un accident de voiture. A Cinecittà, en plus, ça se gâtera. On lui a trouvé un emploi de blonde délurée, elle qui rêvait de jouer du Tennessee Williams.

" A Hollywood, quand on est castée, c'est, à peu de chose près, toute sa vie : sortir de son emploi est impossible "

Sweet Jayne Mansfield
Sweet Jayne Mansfield Crédits : Jean-Michel Dupont & Roberto Baldazzini @Editions Glénat

Jeune, elle est plate comme une limande. On la retrouve peu après avec des seins explosifs ; elle était brune, on la fait teindre en blonde. Elle connaîtra les déboires de Marylin Monroe. Tous ses films ont pour titre " La blonde et …" , elle n'arrive pas à sortir de ce rôle. Quant au mari, elle a épousé Monsieur Muscle, ça ne va pas l'aider à entrer dans le cercle des intellectuels : elle n'a pas choisi Arthur Miller. 

Sweet Jayne Mansfield
Sweet Jayne Mansfield Crédits : Jean-Michel Dupont & Roberto Baldazzini

Roberto Baldazzini

Après avoir lu le scénario, j'ai dit à l'éditeur : pour dessiner j'ai besoin d'une documentation importante. Jean-Michel [Dupont] avait déjà fait tout le travail de mettre ensemble des photos indispensables. 

" C'est tout de même une femme érotique, sensuelle, provoquante. Je me sens chanceux d'avoir pu dessiner la vie de Jayne Mansfield "

Je n'ai pas vu ses films en Italie. La ligne claire que j'ai choisie est celle que je préfère. Mon noir et blanc devient seulement des lignes. Ici, Jayne est blonde, alors j'ai  trouvé une solution graphique - et la coloriste a fait un beau travail.  

Sweet Jayne Mansfield
Sweet Jayne Mansfield Crédits : Jean-Michel Dupont & Roberto Baldazzini

Programmation musicale

Jayne Mansfield, Suey (accompagnée à la guitare du jeune Jimi Hendrix)

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......