LE DIRECT
Joana Vasconcelos

Jean-François Chougnet : " Avec Joana Vasconcelos, toutes les matières sont détournées, sous-tendues par un regard féminin, portugais. "

26 min
À retrouver dans l'émission

Jean-François Chougnet, directeur du MUCEM de Marseille, et commissaire de l’exposition « Joana Vasconcelos, Exagérer pour inventer », à l’Hôtel des Arts de Toulon, est l'invité du Réveil Culturel.

Joana Vasconcelos
Joana Vasconcelos Crédits : Kenton Thatcher, 2017

mardi - expo

avec Jean-François Chougnet, commissaire de l'exposition "Joana Vasconcelos, Exagérer pour inventer", présentée à l'Hôtel Départemental des Arts de Toulon. Une réflexion autour de l'oeuvre de l'artiste lisboète qui interroge le féminin social et politique via des objets de tous les  jours, et des traditions artisanales portugaises. 

Détails de la nouvelle Valkyrie
Détails de la nouvelle Valkyrie Crédits : JC Lett @Anne Samson Communications

C'est une série qu'elle a développée, qu'elle appelle " les Valquírias " [les Valkyries], inédite et produite par l'Hôtel Des Arts de Toulon. Elle la détourne en en faisant une sorte de monstre textile. Elle a beaucoup travaillé sur cette figure de la Valkyrie. Une Valkyrie ? - C'est comme moi, vous dira t-elle ; un personnage un peu méchant, pas très sympathique et un peu ronde.

Elle est née en 1971, c'est une jeune artiste, le coup d'Etat militaire de 1974 - la Révolution des Œillets - fait partie de son histoire. Elle a fait des études à Lisbonne dans une école des Beaux-Arts, de grande liberté à cette époque, avec une formation en bijoux. C'est quelqu'un qui a beaucoup travaillé et qui travaille aussi dans les pièces prévues pour l'exposition. 

Aquarela 2014, Azulejos Viùva Lamego, crochet en laine fait à la main, ornements, polyester
Aquarela 2014, Azulejos Viùva Lamego, crochet en laine fait à la main, ornements, polyester Crédits : Joana Vasconcelos

Je dirais qu'elle provoque et qu'elle s'amuse. Elle est exactement là où on ne l'attend pas. Ce n'était pas courant la manière dont elle travaillait au Portugal. Pour une artiste, jeune, et femme de surcroît, c'est une bagarre de travailler dans l'international. Son nom a circulé, elle s'est fait connaître de beaucoup de collectionneurs, puis il y a eu l'idée de Jean-Jacques Aillagon de l'inviter à exposer à Versailles (en 2012)....  

En France, je pense qu'elle est unique. Au Portugal, elle n'est pas la seule, les artistes sont tout de suite propulsés sur la scène internationale. Le Portugal est très cosmopolite. Il y a de fortes références chez elle à la culture populaire, la chanson... Le détournement est la matrice de l'art contemporain,  et il y a des tas de matières qu'elle a détournées;

Neoblanc, 2004, séchoir à linge en métal et en PVC, système électrique
Neoblanc, 2004, séchoir à linge en métal et en PVC, système électrique Crédits : Joana Vasconcelos

Programmation musicale :

Diamond Dave , The Bird and The Bee

Expositions de Joana Vasconcelos :

L'exposition "Exagérer pour inventer" est à l'Hôtel départemental des arts de Toulon, jusqu'au 18 novembre 2018.

Le  Musée Guggenheim de Bilbao consacre de son côté une première anthologie  des œuvres de Joana Vasconcelos, jusqu'au 11 novembre prochain. 

" I want to break free", au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, du 5 octobre 2018 au 17 février 2019. 

Gary, 2015, faïence Rafael Bordalo Pinheiro émaillée polychrome, dentelle au crochet des Açores
Gary, 2015, faïence Rafael Bordalo Pinheiro émaillée polychrome, dentelle au crochet des Açores Crédits : Joana Vasconcelos

Bibliographie

Joana Vasconcelos, Exagérer pour inventer

Exagérer pou inventerJoana VasconcelosEditions Courtes et Longues, 2018

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......