LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Extrait de "Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park

Joseph Safieddine : "Quand mon père a pu retourner au Liban, nous avons découvert ce pays parce qu’il avait récupéré ce qu’il avait voulu oublier"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Joseph Safieddine qui signe le scénario d'une BD évoquant le parcours d'un homme, inspiré par son père, écartelé entre deux cultures, deux foyers, deux pays : la France et le Liban.

Extrait de "Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park
Extrait de "Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park Crédits : Le Lombard

Vendredi BD

avec : Joseph Safieddine, auteur de BD, pour Monsieur Coucou aux éditions Le Lombard.

Peut-on échapper à son histoire, à ses racines, aux traditions familiales ? C’est ce que pensait Alan qui a refait sa vie en France en s’évertuant à oublier le pays d’origine, même quand sa famille restée là-bas l’appelle au téléphone. Intégré à la culture occidentale, comme on dit dans les discours officiels et médiatiques, cet Alan -qui ne s’appelle pas en réalité Alan-, va être amené à renouer avec ses origines et le pays quitté...

Le Liban n’est pas le sujet principal du livre, je voulais qu’Alan soit écartelé entre deux cultures, deux pays, et deux foyers, voire deux mères. Le Liban n’est pas un gadget, je suis d’origine libanaise, j’y vais tous les ans, ce pays me touche énormément, mais ça aurait pu se passer entre Montreuil et Paris.

"Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park
"Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park Crédits : Le Lombard

L’impulsion pour écrire cette histoire vient de ma famille. Quand ma grand-mère est morte, j’ai découvert la place de mon père, j’ai compris après qu’il y avait eu une histoire, qu'il s’était plus ou moins fait adopter par sa belle-mère. Il s’était retrouvé un foyer, français, celui de ma mère ; comme mon personnage il avait changé de prénom, il s’appelait Moustapha et il s’appelle Stéphane en France, et il ne voulait plus entendre parler du Liban. Puis à une époque il y est beaucoup retourné et nous avons pu découvrir ce pays parce qu’il a récupéré ce qu’il avait voulu oublier.

"Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park
"Monsieur Coucou" de Joseph Safieddine et KyungEun Park Crédits : Le Lombard

Ce qui est très beau à Tyr c’est qu’il y a plein d’immeubles qui ont poussé partout pendant les guerres avec des fils électriques partout, avec un côté assez cabossé, l’Unesco a creusé des trous partout avec des ruines phéniciennes face à la mer, dans la bande-dessinée il y a des scènes où on voit ces vues-là…

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......