LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L’Accusateur, Delhi, Inde, 1955

Judith Hervé : "Le photographe Lucien Hervé s’intéressait à l’Homme et à la vie sociale avec une vision de peintre ou de cinéaste"

27 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Judith Hervé, veuve du photographe Lucien Hervé, et l'historienne de l'art Imola Gebauer, pour une grande exposition sur l'oeuvre de ce photographe humaniste méconnu.

L’Accusateur, Delhi, Inde, 1955
L’Accusateur, Delhi, Inde, 1955 Crédits : © Lucien Hervé, Paris

Mardi exposition 

avec : Judith Hervé, veuve du photographe Lucien Hervé et Imola Gebauer, historienne de l’art et commissaire de l’exposition Lucien Hervé, géométrie de la lumière, au Jeu de Paume Château de Tours à Tours jusqu’au 27 mai 2018.

Une grande exposition monographique présente actuellement le travail du photographe Hervé Lucien (1910-2007) qui ne s’intéressait pas à l’événement ni à l’actualité mais à l’Homme et à la vie sociale. Plus inspiré par la peinture que par la photographie, il mettait l’architecture au cœur-même de sa pratique artistique et il entretenait une relation particulière aux réalisations du Corbusier dont il captait, en architecte d’image, les détails dans ses photographies jouant avec l’ombre et la lumière...

Avant de devenir photographe, Lucien Hervé voulait être peintre. La rencontre avec Le Corbusier a été un tournant dans son œuvre. Il a réalisé 650 photos sur des habitations en construction à Marseille et ces photos ont séduit Le Corbusier. Par la suite, il a consacré toute son œuvre à la photographie... Il cherchait l’âme de l’architecture, avec Le Corbusier ils ont cherché le minimalisme. Hervé a aimé la fonctionnalité de ses réalisations et à travers les petits détails il a cherché l’essence de l’architecture du Corbusier.              
Lucien Hervé était un écouteur, il se promenait à travers les architectures pour les comprendre...              
Imola Gebauer

Ouvriers, Secrétariat (architecte : Le Corbusier), Chandigarh, Inde, 1955 Photo Lucien Hervé
Ouvriers, Secrétariat (architecte : Le Corbusier), Chandigarh, Inde, 1955 Photo Lucien Hervé Crédits : © FLC - ADAGP / J. Paul Getty Trust, The Getty Research Institute, Los Angeles

Le père Couturier, Matisse et Le Corbusier étaient des images icônes dans la vie d’Hervé, des personnages importants.            
Hervé lucien a fait des photos pour la revue "L’Art sacré" dont le père Couturier était le directeur. C’est lui qui l’a mis en contact avec Matisse qui travaillait à l’époque sur la Chapelle du Rosaire de Vence. Quand Lucien a rencontré Matisse, celui-ci était en plein travail sur ce projet et sur ses photos on voit les maquettes, les dessins et les esquisses de Matisse. Lucien Hervé aimait le travail de Matisse qui était déjà malade à l’époque et travaillait dans un fauteuil, le crayon au bout d’un bâton…          
Judith Hervé

Tour Eiffel, Paris, France, 1944
Tour Eiffel, Paris, France, 1944 Crédits : © Lucien Hervé, Paris

Lucien Hervé cherchait à capter dans la série P.S.Q.F. (Paris Sans Quitter ma Fenêtre) la vision des pavés et c'était là plus une vision de peintre ou de cinéaste que de photographe.        
Judith Hervé

P.S.Q.F. (Paris Sans Quitter ma Fenêtre) 1947, Lucien Hervé
P.S.Q.F. (Paris Sans Quitter ma Fenêtre) 1947, Lucien Hervé Crédits : © Lucien Hervé, Paris

Bibliographie

Lucien Hervé : géométrie de la lumière Imola Gebauercoéditions Liénart / Jeu de Paume, 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......