LE DIRECT

Julien Frey : "Beaucoup de cinéastes se sont imprégnés du cinéma d’Edward Luntz comme Mathieu Kassovitz avec ‘La Haine’"

25 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Julien Frey, scénariste de BD, qui signe un hommage à Edward Luntz, un cinéaste libre longtemps oublié, contemporain du mouvement de la Nouvelle Vague, qui fabriquait un cinéma de l’enfance, de l’adolescence et fut le premier à filmer la banlieue.

Vendredi BD

avec Julien Frey, scénariste de BD pour Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes, aux éditions Futuropolis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Edouard Luntz s’intéressait à la banlieue, aux petites gens. Il a été le premier à aller filmer les bidonvilles d’Aubervilliers ou dans le cas des 'Coeurs verts', à Nanterre, il a filmé les tours.      
Luntz a peut-être payé le fait de ne pas être dans la mouvance de la Nouvelle Vague, dans ce réseau, cette famille du Cahiers des Cinémas dans laquelle il n’était pas à l’aise.    
Grâce à Luntz, ces jeunes dont on disait que c’était des délinquants, des voyous, sont rentrés dans le cinéma.

Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis
Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis
Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis
Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis

En faisant mon enquête, je me suis aperçu à travers le cas d’Edward Luntz qu’il y avait beaucoup de films comme ça qui demandaient à être restaurés, et le cinéma qui aujourd’hui a un peu plus d’un siècle arrive à une période où on ne peut pas tout sauver. Je me demande ce qu’on va garder des films qui sortent aujourd’hui dans 50 ou 60 ans. 

Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis
Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis
Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis
Planche de "Avec Edouard Luntz, le cinéaste des âmes", aux éditions Futuropolis

C’est vrai que j’ai fait des études de cinéma et ensuite j’ai appris à écrire des scénarios en lisant les scénarios des autres, j’étais un lecteur, le vilain qui devait repousser les projets des scénaristes mais je me suis vite aperçu que les critères des chaînes ne me convenaient pas et le cinéma coûte très cher, alors qu’en BD on est deux et on n'a pas de limites de moyen. J’écris des histoires et je ne me pose plus tellement la question du cinéma ou de la BD, je suis libre.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......