LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dans la forêt de Rambouillet

Juliette Binoche : "On tue des arbres qui ont trois cents ans, sans vergogne. C'est à nous de nous responsabiliser, refuser les bois exotiques"

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'actrice Juliette Binoche, présidente d'honneur du festival Branche & Ciné, qui mêle environnement forestier et cinéma, et propose des projections en plein air dans différentes forêts domaniales de France comme dans certaines salles. Avec la chronique d'Olivier Delcroix, du Figaro

Dans la forêt de Rambouillet
Dans la forêt de Rambouillet Crédits : Joêl Saget - AFP

Mercredi-ciné

Tewfik Hakem s'entretient avec l'actrice Juliette Binoche, présidente d'honneur pour la deuxième année consécutive du Festival Branche & Ciné, du 28 juin au 20 juillet 2019. Un rendez-vous proposé par l'ONF (Office national des Forêts) de l'expérience d'un cinéma en forêt, et par le biais de l'art, veut faire prendre conscience du rôle de la forêt dans notre vie. Une sélection de 27 longs métrages en Île-de-France, en Normandie et dans les Hauts-de-France, faisant écho à un lieu forestier actuel ou disparu d'Asie, d'Amérique du 

L'ONF est une organisation qui protège les forêts de France avec à peu près 350 forestiers qui gardent ces forêts. Il n'y a pas de forêt primaire comme au Brésil, en Amazonie, en Nouvelle-Guinée en Indonésie aussi... mais de moins en moins, parce qu'ils coupent les arbres. Quand on demande des bois exotiques, en fait, on tue des arbres qui ont deux cents voire trois cents ans, sans vergogne. C'est à nous de nous responsabiliser, de refuser les bois exotiques et de privilégier des bois français produits spécialement pour nos besoins.

Ces films nous aident à nous relier à la vie sauvage, à ces espaces, ces lumières, à ces sons, à ces odeurs qui nous échappent lorsqu'on vit en ville.

La ville a son côté carcéral : on est dans des bureaux, des bagnoles, le métro, des trains, des voitures...  On est enfermé, loin de la vie sauvage des forêts ou des plaines, s'il en reste qui n'ont pas été industrialisé par l'agriculture. Ce sont ces films-là dernièrement qui m'on touchée. 

Festival Branche & Ciné
Festival Branche & Ciné Crédits : ONF 2019

La Fille de l’eau, premier film réalisé par Jean Renoir et tourné dans la forêt de Fontainebleau, en 1925

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Programmation musicale 

Extrait de la bande originale du film Il était une forêt, 2013, composé par Eric Neveux : Les pionniers

Extrait de la bande originale du film Il était une forêt, Upon a forest, composé et interprété par Emily Loizeau 

Avec la chronique de

Olivier Delcroix, du Figaroscope qui partage son coup de coeur sur le festival Branche et Ciné. A Lire : Au frais, dans les bois, à la découverte des films du festival Branche et Ciné de Bertrand Guyard. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......