LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Justine Bo

Justine Bo : "Mon roman c’est de la rage, une façon de se poser dans le monde sans tout à fait l’accepter mais en y étant tout de même"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec l'écrivaine Justine Bo qui signe un roman-manifeste qui parle de notre époque, de la jeunesse, et de la revendication d’une identité toujours en mouvement.

Justine Bo
Justine Bo Crédits : Benedict Evans

Lundi livre

avec Justine Bo, réalisatrice et écrivaine, pour Si nous ne brûlons pas, aux éditions des Equateurs.

Si nous ne brûlons pas est un roman manifeste à la verve insurrectionnelle qui parle de notre époque et d’un parcours, celui de Justine, une jeune fille qui cherche à fuir un chemin tracé pour elle et tenter d’échapper ainsi aux assignations sociales, aux appartenances culturelles. Fuir mais pour aller où ? Le désenchantement est global et touche tous les territoires.
Au-delà des langues, des cultures, des barrières, des frontières, tous les mécanismes de domination sont les mêmes partout dans le monde. 

Manifeste, insurrection, c’était dans ce mouvement-là que j’étais en écrivant ce texte. Dans le livre je reviens sur les questions de fiction et réalité, je crois que les deux ne peuvent pas être dissociés, la fiction c’est ce qu’on malaxe, ça vient de l’idée de façonner, fabriquer, sculpter.

J’ai l’impression d’écrire du point de vue de quelqu’un -je crois que ça résonne avec beaucoup d’autres gens de ma génération- qui n’arrive pas à se reconnaître dans toutes sortes de catégories sociales et a envie de pouvoir choisir et ne pas s’enfermer, se revendiquer d’une identité toujours en mouvement.

Le livre parle des rapports de domination et la narratrice se rend compte que toutes ces personnes contre qui va elle va exprimer sa colère sont des personnes oppressées de la même façon par ce pays dans lequel elle ne se sent pas tout à fait à sa place, elle se sent comme une citoyenne de seconde zone pour différentes raisons.

Musique diffusée 

Françoise Hardy, La maison où j’ai grandi, version italienne, Il ragazzo della via Gluck, 1966

Les coups de coeur du magazine Transfuge

avec Oriane Jeancourt, écrivaine et rédactrice en chef littérature du magazine Transfuge.

  • Coup de coeur littéraire partagé pour Si nous ne brûlons pas de Justine Bo.

Virginie Despentes est arrivée dans les années 90 dans cette société de consommation où on proclamait la fin de l’Histoire, elle a fait ce bruit et instauré ce mouvement face à un capitalisme dominant qui soit-disant avait tué l’Histoire. Puis Justine Bo arrive quinze ans plus tard pour nous rappeler que pour nos générations, la fin de l’Histoire n’a jamais eu lieu. Nous sommes arrivés à 20 ans et c’était le 11 septembre. C’est pour ça que Despentes nous parle et ne nous parle plus d’une certaine manière. Justine Bo raconte une jeunesse traversée par l’Histoire, pour qui la guerre n’est pas une question ni un divertissement mais une réalité.        
Oriane Jeancourt

  • Coup de coeur cinéma pour le film Mektoub My Love : Canto Uno d'Abdellatif Kechiche.

Pour Transfuge, nous avons rencontré ces jeunes acteurs qui pour la plupart n’avaient jamais tourné au cinéma et ils racontent longuement comment Kechiche les a envoûtés, la manière dont il travaille, comment il peut attendre plusieurs jours ou plusieurs mois la bonne lumière... C’est fou comme Kechiche est un immense cinéaste et aussi un peintre.      
Oriane Jeancourt

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Si nous ne brûlons pas

Si nous ne brûlons pasJustine BoEditions des équateurs, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......