LE DIRECT
La passion de la liberté - Des Lumières au Romantisme

De la représentation de la Liberté dans les Beaux-Arts

26 min
À retrouver dans l'émission

Autour de l'exposition "La passion de la Liberté - Des Lumières au Romantisme", à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux où comment représenter la liberté au fil d'un siècle, avec Caroline Fillon et Isabelle Beccia

La passion de la liberté - Des Lumières au Romantisme
La passion de la liberté - Des Lumières au Romantisme Crédits : Galerie des Beaux-Arts, Bordeaux 2019 © Musée du Louvre

Mardi-expo

Comment représenter la liberté au XVIIIe ou au XIXe siècle, quand on est peintre, sculpteur, céramiste ou architecte ? La ville de Bordeaux rend hommage au mot Liberté à travers une saison culturelle qui lui est dédiée, intitulée Saison Liberté ! Bordeaux 2019 - Du siècle des Lumières à l'esprit océan. Pour évoquer plus particulièrement l'exposition La passion de la Liberté - Des Lumières au Romantisme, à la Galerie des Beaux-Arts, Tewfik Hakem s'entretient avec Caroline Fillon, commissaire de l'exposition pour le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux, et Isabelle Beccia, conférencière chargée de la médiation institutionnelle au Musée des Beaux Arts. Une exposition présentée conjointement par les deux institutions, avec la participation du Musée du Louvre. A voir jusqu'au 13 octobre 2019.

Caroline Fillon

La scénographie s'invite dans un lieu qui présente trois niveaux qu'il fallait habiller et habiter - la liberté à travers un niveau politique, économique, social, avec des définitions aussi de la liberté en introduction - et pour que le visiteur puisse se repérer dans cette immense exposition de près de 300 pièces, des couleurs lui permettent d'identifier les thématiques dans lesquelles il se trouve. 

"Il y a la représentation de la Liberté, la manière dont la Liberté a une incidence sur notre quotidien, et au-delà de ces grandes thématiques, il y a des rencontres, des moments d'histoire"

Il y a des chocs comme les révolutions qui vont faire de la Liberté presque un langage symbolique, un discours, un message qu'on va faire passer, il y a une identité que l'on va revendiquer et qui va apparaître sous la forme d'allégories, incarnée par des personnages dont on va faire les portraits, et également, par ce qui va devenir des motifs décoratifs connus.

La passion de la Liberté  - Des Lumières au Romantisme, Galerie des Beaux-Arts, Bordeaux, 2019
La passion de la Liberté - Des Lumières au Romantisme, Galerie des Beaux-Arts, Bordeaux, 2019 Crédits : © F. Deval, Musée des Beaux-Arts, Bordeaux

Isabelle Beccia

L'exposition interroge le visiteur, elle n'apporte pas vraiment de réponse mais elle explique que la Liberté dans ces périodes assez troubles - puisque l'exposition parle beaucoup du choc des révolutions, des traumatismes, des morts - renvoie à l'idée d'une liberté qui aurait un sens différent et qui va aborder différentes thématiques, justement. La Liberté, on va la représenter de manière allégorique ou beaucoup expressive. Les œuvres nous parlent. Nous sommes en présence d'œuvres de grands maîtres, comme David, Rude, avec des œuvres majeures qui incarnent l'idée de la Liberté. 

"Cette exposition débute avec les grandes figures de la philosophie, de Diderot à Montesquieu en passant par Voltaire, Rousseau, et nous rappelle que ce siècle incarne un esprit critique mais aussi une sensibilité"

A Bordeaux, cela est important, ces présences, il y a vraiment cette idée de philosophes qui se sont intéressés à la science et qui ont eu de l'intérêt pour la vulgarisation des connaissances, mais avec la science. On rappelle aussi les difficultés qu'ont rencontrées ces hommes souvent censurés. La Liberté renvoie aussi à ceux qui se battent pour elle.

La Passion de la Liberté - Des Lumières au Romantisme
La Passion de la Liberté - Des Lumières au Romantisme Crédits : Narcisse DIAZ De LA PENA @Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Caroline Fillon

Pour ce qui est du choix de la chronologie, les Lumières ont servi de base, de point de départ, mais on a aussi voulu montrer que tout ne s'arrête pas à la Révolution. La France invente une définition de la Liberté.

Bol avec la prise de la Bastille, 2017
Bol avec la prise de la Bastille, 2017 Crédits : © Musée des Arts décoratifs et du design de Bordeaux

Programmation musicale

Pierre Akendengue, Libérée la Liberté

Intervenants
  • Commissaire scientifique de l'exposition La passion de la liberté, des Lumières au Romantisme, pour le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux
  • Docteur en Histoire de l'Art, conférencière chargée de la médiation institutionnelle pour le Musée des Beaux Arts de Bordeaux
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......