LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tintin au Congo

La nouvelle affaire Tintin au Congo

26 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la sortie en album numérique et colorisée de "Tintin au Congo" d'Hergé, rencontre avec le journaliste Daniel Couvreur et le dessinateur Jul

Tintin au Congo
Tintin au Congo Crédits : Hergé© éd. Moulinsart 2018

Jeudi-expo

Tewfik Hakem s'entretient avec Daniel Couvreur, journaliste au Soir de Bruxelles, critique et scénariste de bande-dessinée, et le dessinateur scénariste, Jul, à l'occasion de la sortie en album numérique et colorisé de Tintin au Congo, oeuvre problématique qui n'en finit pas de provoquer moult débats et polémiques, d'une manière cyclique.

[Daniel Couvreur] "Tintin au Congo" est un album qu' Hergé a créé aux Editions du Petit Vingtième, l'édition originale était sortie en noir et blanc en 1931. L'édition qu'on connaît aujourd'hui, c'est la version en couleur sortie en 1946, elle compte moins de pages, a été redessinée et certains phylactères ont été modifiés, du vivant d'Hergé. Ce qui se passe aujourd'hui, c'est qu'on ressort l'édition de 1931 en version colorisée. 

Hergé a regretté cet album beaucoup plus tard. En 1931, on est encore en pleine gloire coloniale, le Congo est toujours belge. En 1960, il n'est évidemment plus question de cela avec l'indépendance du Congo. On n'avait pas retiré l'album mais on ne le mettait plus en avant. Il a fait son grand retour au début des années 1970 quand au Congo même, on a voulu le rééditer. Et là, Hergé a publiquement exprimé des regrets sur la manière dont ça avait été fait, en le remettant dans le contexte de l'époque où il l'avait créé.

Hergé explique qu'il était une éponge de son époque, qu'il a voulu rendre la manière dont s'exprimaient les gens au sujet des Africains, qu'il n'avait pas l'intention de faire un pamphlet raciste contre les Congolais. 

Les Africains ont perdu leur procès en faveur de l'interdiction pure et simple du livre, en revanche, aujourd'hui, ce qu'ils demandent c'est une préface. Et donc, tout le débat aujourd'hui dans la diaspora africaine comme au Congo, c'est de dire il faut une préface de mise en contexte historique pour rappeler aux gens que c'est une pièce à conviction de ce qu'était le colonialisme des Belges au Congo. 

[Jul] Cette affaire de Tintin au Congo m'a toujours intéressé, et ce, d'autant plus qu'en tant que nouveau scénariste de "Lucky Luke", il faut que je fasse de nouvelles histoires ; dans les années à venir, il me parait très important d'aborder ce qui était passé sous silence jusqu'ici, dans Lucky Luke ; les Noirs et la question de l'esclavage. Il y a plein de questionnements, de lectures à mettre en oeuvre pour pouvoir faire quelque chose de juste, de fin, et qui corresponde à aujourd'hui.

Tout le monde sait bien qu'il y a un contexte historique de Tintin au Congo de l'époque, qu'il n'est que le reflet de la mentalité de son siècle. En même temps depuis mon enfance, j'ai toujours été choqué, horrifié par Tintin au Congo ; à la fois, c'est un album magnifique, superbement dessiné, les enfants adorent cet album, mais en fin de compte, ayant eu des enfants par la suite, l'ayant relu, je me suis rendu compte que ce qui était véhiculé dans cette histoire et pris au premier degré par les enfants était insupportable à leur transmettre. Donc, qu'on puisse y avoir accès, oui mais avec un appareil critique.

Archive :

Hergé, en 1976, revient sur cet épisode de Tintin au Congo dans une interview de la Radio Belge.

Notre bon plan semaine : 

Jardins d'hiver, un nouveau festival littéraire. Du 1er au 3 février 2019, Les Champs Libres, à Rennes, invitent les familles à un festival littéraire gratuit et au cœur de "Jardins d'hiver" peuplés d'animations, de lectures et de rencontres...

Avec Maylis de Kérangal, invitée d'honneur, avec Chantal Thomas, François Bégaudeau, Jean Rolin, François Atlas, Catherine Meurisse, Andreï Makine, Véronique Ovaldé, Mona Ozouf, Michelle Perrot, Eric Vuillard...  

Intervenants
  • Journaliste au Soir de Bruxelles, scénariste et critique de BD
  • Dessinateur de presse et auteur de bande dessinée
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......