LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Laurent Chalumeau

Laurent Chalumeau : "C’est mon manque d’imagination qui m’amène à transformer mes indignations de citoyen en combustible pour la chaudière de mes fictions"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Laurent Chalumeau qui signe un roman noir social en résonance avec notre époque et les affaires de harcèlement sexuel, en forme de long monologue, celui d’un homme qui a tout perdu et décide se venger...

Laurent Chalumeau
Laurent Chalumeau Crédits : ©JF Paga

Jeudi roman noir

avec Laurent Chalumeau, écrivain, pour VNER aux éditions Grasset.

Mon personnage est le représentant d’une espèce en voie de disparition ou du moins c’est le sentiment qu’il éprouve, il a l’impression d’être devenu le représentant d’une population superflue. Il habite dans une ville sinistrée mais dont le naufrage ne semble pas affecter le reste du pays, son couple a explosé mais les clauses du pacte conjugal qu’il avait passées avec sa femme sont devenues nulles et non avenues, sa façon d’envisager le couple, la séduction, la sexualité, tout ça c’est remis en question, et son groupe d’amis ne survit pas à la délocalisation de l’employeur principal… C’est une façon d’illustrer comment le social et l’économique peuvent venir compliquer et affecter l’intime.

Quand j’avais 20 ans, l’une des ambitions que je pouvais avoir était d’être un écrivain de pulp, l’un de ces plombiers zingueurs, des gens qui savaient fournir des textes que les lecteurs abordaient en sachant qu’ils allaient passer un bon moment. Je trouve qu’il y a une noblesse folle dans cette humilité et dans cette ambition. J’aurais adoré être un romancier de gare mais je n’ai pas l’imagination ni la prolixité nécessaire. Je ne sais pas si j’ai produit de la vraie littérature mais je suis quelque part entre les deux.

Le titre bref je l’emprunte à un autre héros ou mentor que je peux avoir : feu Elmore Leonard. Les titres originaux d'Elmore Leonard étaient des bisyllabiques. Après 'VIP', c’était tentant de fournir 'VNER', d’autant plus que d’une certaine façon, 'VNER' peut être envisagé comme le contrechamp de 'VIP' au sens où 'VIP' parlait des élites et 'VNER', du fameux « chômeur de Hénin-Beaumont »...

Programmation musicale

Orelsan, Le Chant des sirènes, 2011

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......