LE DIRECT
Laurent Gaudé

Laurent Gaudé : "Ce que j'aime dans la mythologie, c'est que la faille reste ouverte sur sa béance"

27 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec le romancier et dramaturge, Laurent Gaudé, qui fait paraître "Salina, les trois exils", aux éditions Actes Sud.

Laurent Gaudé
Laurent Gaudé Crédits : Joël Saget, 2017 - AFP

Lundi-livre

Tewfik Hakem s'entretient avec le romancier Laurent Gaudé, pour la parution de son roman, Salina, les trois exils ", aux éditions Actes Sud, ou l'histoire de Salina, venue de loin, étrangère à jamais, déposée nourrisson, sans identité, sur un seuil de porte du village du clan des Djimba...

Salina, les trois exils, sonne comme un conte africain - ou une tragédie antique - lequel avant d'être un roman était du théâtre. On est en Afrique, et pourtant, cela se passe dans une Antiquité un peu indéterminée que je n'avais pas envie de fixer. Il y a des noms, mais il était important qu'ils évoquent une pluralité, pour que tout reste ouvert.

Cette problématique de la transmission, tout le monde se la pose. Et Salina la première, qui pose la question : de l'accueil, de l'exil, de l'étranger.  Elle est étrangère, c'est son point de départ, on ne sait pas d'où elle vient. Elle a été amenée par un cavalier. Elle va embrasser la vengeance, et elle ira jusqu'au bout, même si elle a quelques occasions de baisser les armes.

Salina est un conte, au sens "conte africain". Ce qui me dérange, c'est que ça ouvre souvent sur une faille qui se propose toujours d'être refermée. Ce que j'aime dans la mythologie, c'est que la faille reste ouverte sur sa béance.

Programmation musicale :

Le Balbibus, Salina

Bibliographie

.

SalinaLaurent GaudéActes Sud, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......