LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
John Coltrane en concert à Paris, en 1965

"Blue World", un album inédit de John Coltrane enregistré entre deux chefs-d’œuvre: "Crescent" et "A Love Supreme"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec le critique de jazz Francis Marmande, à l'occasion de la sortie d'un album inédit de John Coltrane : "Blue world", enregistré pour la bande-originale du film québécois "Le chat dans le sac" de Gilles Groulx, sorti en 1964.

John Coltrane en concert à Paris, en 1965
John Coltrane en concert à Paris, en 1965 Crédits : Journaliste AFP non cité - AFP

Tewfik Hakem s'entretient avec le critique et musicien de jazz, Francis Marmande, à l'occasion de la sortie de Blue world, un album inédit de John Coltrane et son “Classique Quartet”, masterisé à partir des bandes originales (Universal Music). Trente-sept minutes de bonheur et quelques variations de ses morceaux les plus célèbres.

Cet enregistrement inédit de John Coltrane est un "objet volant mal identifié", créé à des fins de bande-sonore pour un film québécois de Gilles Groulx, sorti en 1964, Le chat dans le sac. Blue World se situe entre deux albums clés de Coltrane et deux chefs-d’œuvre : Crescent et A Love Supreme. Ils sortent tous les trois en l'espace de quelques mois, en 1964.

"Il y a deux prises de Naïma, ce qui est intéressant c'est qu'à quelques secondes près, elles sont différentes, avec un léger écart de tempo, d'état d'esprit. Chaque fois que le morceau était joué, il se passait autre chose".

Cet album est une parenthèse, une ponctuation, entre spiritualité ardente, ascension, et quelque chose d'une verticalité mirobolante et stratosphérique. 

En 1960, Coltrane se fait siffler à l'Olympia par des amateurs de jazz très connaisseurs. Lui, sort tellement de la route ordinaire qu'ils lui lancent des piécettes, font des cris de singes ... A l'entracte, l'organisateur du concert dit à Coltrane : "John, tu sais, ne te formalise pas, le public français a toujours un peu de retard, il aime les habitudes." Coltrane, le ténor à la main, le regarde fixement et lui répond : "Écoute, ne te fatigue pas, je sais, ils me sifflent parce que je ne vais pas assez loin."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Archive

Les premières images de Miles Davis filmées par Jean-Christophe Averty, en décembre 1957 : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Programmation musicale

Naïma - John Coltrane

Like Sonny - John Coltrane

Village Blues - John Coltrane

A réécouter

John Coltrane, jazz mystique et révolutionnaire dans Le Réveil Culturel de Tewfik Hakem 

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......