LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
KOOL KOOR, 1989 - Château de Forbin , Marseille 2020

Le post-graffiti new-yorkais se paie un château à Marseille

22 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec Caroline Pozzo di Borgo, collectionneuse et commissaire d'exposition, à propos de l'exposition dédiée au mouvement post-graffiti et à la scène de l’East-village des années 80, au Château de Forbin, à Marseille

KOOL KOOR, 1989 - Château de Forbin , Marseille 2020
KOOL KOOR, 1989 - Château de Forbin , Marseille 2020 Crédits : Pierre Belhassen -

Mardi-Expo

Tewfik Hakem s'entretient avec Caroline Pozzo di Borgo, collectionneuse, galeriste et commissaire d'exposition, co-fondatrice - avec son mari, Stéphane Miquel - de deux lieux situés à Marseille et dédiés au mouvement post-graffiti et à la scène de l’East-village des années 80 ; le Château de Forbin et la GHOST Galerie. 

L'idée était de montrer ces œuvres dans un endroit différent d'une friche ou d'un hangar - d'où ce château. Il appartenait au départ à la famille de Forbin - illustres aristocrates provençaux - puis, c'est un relais de chasse, et le lieu évolue au fil des siècles, jusqu'à sa structure actuelle. Les murs sont du 19ème siècle, mais la première pierre a été posée au 15e. 

" Le Château de Forbin est devenu un musée dédié au post-graffiti et à tous ces artistes considérés à l'époque comme une jeunesse vandale dans les rues de New-York "

Ce qu'on ne sait pas c'est qu'il y eut une première exposition graffiti en 1974 ; un sociologue avait vu sur ces rames de métro colorées dans New-York le signe d'une innovation artistique. L'exposition a eu lieu à Soho.

Dondi White,1986
Dondi White,1986 Crédits : Pierre Belhassen

Cela fait une quinzaine d'années que nous collectionnons, mon mari et moi, des œuvres. J'ai toujours été fascinée par le graffiti - sur les murs, les bancs d'école… Et j'en suis arrivée au graffiti new-yorkais, à l'inscription pure qui commence sur une rame de métro. 

Raconter une partie du "street art" avec 130 œuvres exposées pour comprendre l'évolution de cet art : de Dondi White à A-One, Rammellzee, Futura 2000, Phase2, Lady  Pink, Lee Quinones, Fab5 Freddy, Daze, Crash, Richard Hambleton, Martin  Wong, Don Leicht ou Henry Chalfant 

De toutes les œuvres qu'on a pu voir de ces jeunes artistes de l'époque sur ces rames new-yorkaises, beaucoup, sont décédés. Ceux qui sont vivants continuent à exposer dans des galeries du monde entier. Certains sont cotés sur le marché de l'art.

FUTURA 2000,1982 - Château de Forbin, Marseille
FUTURA 2000,1982 - Château de Forbin, Marseille Crédits : Pierre Belhassen

C'est vrai qu'il y a un public depuis le début des années 80. Ces artistes qui ont commencé à New-York, sont partis, ont voyagé en Europe, ont fait partie des foires internationales, se sont fait connaître - Futura 2000 est l'un des premiers à être parti pour aller exposer en Asie. Ils ont fait évoluer leur art, de la bombe aérosol, à l'huile, à la toile, en un art non figé. Ils continuent dans leur mouvement à créer de nouvelles choses.

Lady Pink, 1981 -
Lady Pink, 1981 - Crédits : Pierre Belhassen

Lady Pink a été l'une des premières femmes artistes du street art, l'une des premières à aller dans les dépôts. Son œuvre qui date de 1981 est réalisée à la bombe aérosol, elle est d'une dextérité extrême. Elle avait 15 ans quand elle a commencé. Il ne faut pas oublier l'univers de violence dans lequel ces artistes évoluaient et que l'on retrouve, entre ce qu'ils vivaient au quotidien et ce qu'ils pouvaient mettre sur la toile.

Intérieur, Château de Forbin, Marseille octobre 2020
Intérieur, Château de Forbin, Marseille octobre 2020 Crédits : Corinne Amar - Radio France

Ce qu'ils veulent montrer, c'est la liberté, dans le sens où ils se sont affranchis des codes de l'époque, avec aussi, cette volonté de prolonger une jeunesse insouciante. On peut les rapprocher du pop'art oui, dans le sens où c'était un regroupement d'artistes. Beaucoup ont fréquenté Warhol, Basquiat… Au-delà du pop'art, c'était des artistes regroupés autour de leur art, dans une même ville.

Entrée du Château de Forbin, Marseille octobre 2020
Entrée du Château de Forbin, Marseille octobre 2020 Crédits : Corinne Amar - Radio France

Programmation musicale

Whodini, Freaks come out at night, 1984

Liens Château de Forbin 

L'exposition permanente

Ouvert toute l'année - Jours et horaires variables uniquement sur réservation. Renseignements par téléphone ou par mail (visite commentée). Adresse. Château de Forbin, 30 traverse Cavaillon,13011 Marseille 

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......