LE DIRECT
Gaspard Noé, invité du Réveil Culturel, à propos de "Irréversible, inversion intégrale"

Le très réversible Irréversible de Gaspar Noé

22 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le réalisateur Gaspar Noé à l'occasion de de la sortie en salles de "Irréversible, inversion intégrale"

Gaspard Noé, invité du Réveil Culturel, à propos de "Irréversible, inversion intégrale"
Gaspard Noé, invité du Réveil Culturel, à propos de "Irréversible, inversion intégrale" Crédits : Christophe Abramowitz - Radio France

Mercredi-cinéma

Tewfik Hakem s'entretient avec le réalisateur Gaspar Noé, à propos de la sortie en salles de Irréversible, inversion intégrale : une version totalement remontée du film d'origine (Irréversible, 2002) qui nous raconte l'histoire chronologiquement, alors qu'à l'origine, elle nous était déroulée à rebours. Avec Monica Bellucci et Vincent Cassel - alors couple iconique du cinéma, à l'écran comme à la ville - et Albert Dupontel.

Je n'ai jamais conçu le fait de mettre les séquences du film à l'endroit, je ne voulais pas - le monter à l'envers, c'était bien l'intention. J'avais mis dans un coin de ma tête de monter éventuellement le film à l'endroit comme un bonus inédit pour la sortie Blu-ray. Et puis, je me suis lancé, je l'ai montré, on a finalisé, remixé les dialogues, et le film sort enfin en salles dans les deux versions aujourd'hui, et en Blu-Ray aussi. 

Monica Bellucci, dans Irréversible, inversion intégrale (2020)
Monica Bellucci, dans Irréversible, inversion intégrale (2020) Crédits : Gaspard Noé

"Je trouve cette nouvelle version plus empathique, on s'attache plus aux personnages, elle est moins sèche, plus cruelle aussi "

Il y a une différence entre un drame et une tragédie : dans le drame, on ne sait pas ce qui va se passer à la fin - c'est la nouvelle version, et puis on remonte le fil vers le passé - avec la tragédie, on sait tout d'emblée - c'était la version d'origine.

Irréversible, inversion intégrale (2020)
Irréversible, inversion intégrale (2020) Crédits : Gaspard Noé

Plus les critiques sont sulfureuses, voire haineuses, plus ça me plaît : ce ne sont pas les amis qui motivent.

Irréversible date de 2002, je ne l"avais pas revu depuis 15 ans - je ne revois pas mes anciens films. Je l'ai revu pour le remontage. Je me suis dit que la musique, les voitures, tout ça n'avait pas beaucoup changé.... Sauf pour le téléphone portable, partout aujourd'hui. 

" Le téléphone portable est partout, comme si le cerveau était au bout de la main. Et pourtant, un téléphone portable ce n'est pas très cinématographique "

Ce qui a changé aujourd'hui ?  L'apparition des drones, par exemple, j'adore les drones, des caméras  numériques avec lesquelles on peut filmer dix, vingt, voire trente minutes de séquence sans couper la caméra comme autrefois. C'est une immense chance pour un réalisateur, on peut filmer plus, en temps utile.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Archive

La voix off du comédien Philippe Nahon (1938-2020) dans la BA du film "Seul contre tous", premier long-métrage de Gaspar Noé (1999). Acteur fétiche du cinéaste, récemment décédé, il apparaît aussi dans " Irréversible ".

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......