LE DIRECT
Fuite, mai juin 1940

Les Parisiens dans l'exode... de 1940

21 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec Sylvie Zaidman, commissaire de l'exposition " 1940, Les Parisiens dans l'exode ", au Musée de la Libération de Paris - Musée du Général Leclerc– Musée Jean Moulin

Fuite, mai juin 1940
Fuite, mai juin 1940 Crédits : © LAPI Roger_Viollet

Mardi-expo

Tewfik Hakem s'entretient avec Sylvie Zaidman, directrice du Musée et co-commissaire, avec Hanna Diamond, de l'exposition " 1940, Les Parisiens dans l'exode", au Musée de la Libération de Paris - Musée du Général Leclerc – Musée Jean Moulin, à voir jusqu'au 13 décembre 2020. 

Au lendemain du confinement général, des centaines de Parisiens ont quitté précipitamment la ville pour se réfugier en province. On a alors parlé d'exode, en référence à l'épisode du printemps 1940, en France. 

Du début du mois de mai à la mi-juin 1940, huit millions de personnes fuyaient sur les routes, par tous les moyens, pour échapper à l’avancée des armées allemandes. 80 ans après ce traumatisme de l'exode, le Musée de la Libération de Paris- Musée du général Leclerc – Musée Jean Moulin revient sur cette tragédie française et européenne.

Juin 1940, une famille quitte Paris avec des moyens de fortune
Juin 1940, une famille quitte Paris avec des moyens de fortune Crédits : Roger_Viollet - Musée de la Libération de Paris

Quelques affaires sont rassemblées à la hâte par les familles, c'est la panique. Entre les deux guerres, les contextes sont radicalement différents, mais on est dans les mêmes mécanismes. Ici, on part de l'entre-deux guerres et l'histoire est chronologique ; il s'agit de montrer ces étapes qui vont littéralement jeter les Parisiens sur les routes. Les Allemands arrivaient. 

Durant l'entre-deux guerres, les Français sont nourris par des images et notamment, celles de la guerre de 14.

L exode des Parisiens, juin 1940.
L exode des Parisiens, juin 1940. Crédits : © photo de Carl Mydans The LIFE Picture Col Getty Images - Getty

Toutes ces photos, qui les prend ? Du 3 mai au 14 juin, c'est une chronologie très courte, on croit que personne ne penserait à prendre des photos, eh bien si ! Des pères de famille, des reporters ; on a des photos du premier exil au moment où les Belges sont sur les routes, et à partir de juin ce sont des Allemands qui prennent des photos, pour nourrir leur propagande ou encore, pour eux-mêmes. 

Affiche 1940, Les Parisiens et l'exode
Affiche 1940, Les Parisiens et l'exode Crédits : Musée de la Libération de Paris- Musée du Général Leclerc-Musée Jean Moulin

On a voulu mettre beaucoup de témoignages, dont ceux de Parisiens anonymes, ceux de l'historien et critique de cinéma, Georges Sadoul (1904-1967), ou de Léon Werth (1878-1955), journaliste, essayiste qui décrit tout son parcours [dans 33 jours, alors qu'il est réfugié dans sa maison du Jura, il passe l’été 1940 à mettre sur le  papier le récit de son exode].

Affiche L Histoire recommence , 1936
Affiche L Histoire recommence , 1936 Crédits : © Musée de la Libération de Paris- musée du Général Leclerc- musée Jean Moulin

" L'exposition rassemble des photographies, des films, des témoignages et de grandes figures de l'histoire - notamment celle de Jean Moulin préfet résistant d'Eure-et-Loir, en poste à Chartres "

Jean Moulin raconte dans ses Mémoires comment Chartres, sous la terreur, s'est vidée, même de ses paysans. Tout à coup, lui, sur place, aux premières loges, voit arriver un déferlement de Parisiens. Son devoir est de les aider.

Nous avons rassemblé aussi des dessins faits par des jeunes filles de Paris qui, lorsqu'elles ont repris l'école en 1941, ont dessiné l'exode tel qu'elles l'avaient vécu, sur la demande de leur professeur de dessin. Elles avaient vu en face la guerre. Leur professeur avait conservé tous ces dessins - fonds qu'elle avait ensuite confié au Musée de l’Éducation Nationale, à Rouen.

" L'exode est une période collective. Sur les routes, ils sont tous ensemble, mais chacun est seul. Certains avaient fait des milliers de kilomètres, d'autres, seulement trois ou quatre "

Cette tourmente a concerné huit millions de personnes. L'histoire que nous racontons n'est pas seulement française mais européenne. 

Programmation musicale

Edith Piaf, L'accordéoniste

Intervenants
  • Directrice du Musée de la Libération de Paris et commissaire d'exposition
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......