LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Peindre le bonheur", Henri-Edmond Cross [exposition Musée des Impressionnismes, Giverny 2018]

Marina Ferretti : "Le bonheur, pour Henri-Edmond Cross, c'était retrouver un état de vie primitive"

26 min
À retrouver dans l'émission

Marina Ferretti, co-commissaire de l’exposition « Peindre le bonheur », de Henri-Edmond Cross, au Musée des Impressionnismes, à Giverny, est notre invitée pour évoquer la vie et l'oeuvre de l'artiste, souvent méconnu et pourtant, peintre de grand talent. Exposition, jusqu’au 4 novembre 2018.

"Peindre le bonheur", Henri-Edmond Cross [exposition Musée des Impressionnismes, Giverny 2018]
"Peindre le bonheur", Henri-Edmond Cross [exposition Musée des Impressionnismes, Giverny 2018] Crédits : Henri-Edmond Cross

Mardi-expo

avec Marina Ferretti, co-commissaire de l'exposition "Henri-Edmond Cross, Peindre le bonheur", au Musée des Impressionnismes. 

On le connaît peu, parce que lui-même s'est isolé - n'a pas eu d'enfant, non plus, de succession -, mais ses amis se sont efforcés d'organiser ses expositions ; Matisse, Manguin allaient le voir dans le Midi. Avec la montée en puissance du néo-impressionnisme, on redécouvre Henri-Edmond Cross, et en lui, un peintre de grand talent. 

Faune (1905-1906), Collection particulière
Faune (1905-1906), Collection particulière Crédits : Henri-Edmond Cross

L'exposition commence avec des portraits de sa mère, de son cousin, puis on voit  l'artiste découvrir la végétation, s'épanouir à son contact. Et quand il découvre le néo-impressionnisme, il devient d'emblée un très grand peintre.  

On a un sentiment d'épanouissement, de sérénité, de bonheur aussi, et ce bonheur il le poursuit dans sa vie comme dans sa peinture, avec des couleurs de plus en plus fortes, de plus en plus vives. Tout le monde cherche le bonheur ; lui, veut une vie sereine, en cohérence avec ses idéaux : retrouver un état de vie primitive, loin de la scène artistique. 

Paysage vallonné
Paysage vallonné Crédits : Henri-Edmond Cross

Il ne vit pas de son oeuvre ; sa famille, bourgeoise, quoique désapprouvant ses choix, lui versera une petite pension. Il est mort relativement jeune, a sombré dans l'oubli.  Aujourd'hui, la plus belle collection de Cross se trouve au Musée d'Orsay. J'ai toujours pensé qu'il méritait beaucoup mieux que cette ignorance dans laquelle on le laissait, et j'étais contente de réunir le plus d’œuvres possibles pour pouvoir intégrer son devenir artistique qui est assez lent.

Marina Ferretti
Marina Ferretti Crédits : © Patrice Schmidt

Programmation musicale :

Jane Birkin, Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve

Site du Musée des Impressionnismes

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Catalogue de l'exposition Henri-Edmond Cross, Peindre le bonheur

Henri-Edmond Cross, Peindre le bonheurMarina Ferretti BocquillonMusée des Impressionnismes, Giverny, 2018

Intervenants
  • directrice scientifique du musée des impressionnismes de Giverny.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......