LE DIRECT
Marion Rampal

Marion Rampal : "J'ai commencé par des amours plutôt rock, folk, pop, mais on écoutait beaucoup de jazz chez moi "

27 min
À retrouver dans l'émission

Dans le cadre du festival Jazz à Saint-Germain des Prés, rencontre avec la chanteuse de jazz, Marion Rampal, en concert le 24 mai 2019, à La Maison des Océans, à Paris

Marion Rampal
Marion Rampal Crédits : Corinne Amar - Radio France

Jeudi-musique

Tewfik Hakem s'entretient avec la chanteuse de jazz et compositrice, Marion Rampal, à l'occasion d'un nouvel album sorti, Main Blue, et du festival Jazz à Saint-Germain des Prés, du 16 au 27 mai 2019. Concert le 24 mai, à La Maison des Océans, à Paris. Un formidable coup de cœur partagé avec Olivier Delcroix, du Figaroscope.

J'ai commencé par des amours plutôt rock, folk, pop, mais on écoutait beaucoup de jazz chez moi.

Ma chanson intitulée "5: pm" est une chanson très en référence à Léonard Cohen. J'avais très envie de penser à lui et à sa poésie.

Les paroles quand j'écris mes chansons peuvent venir en premier, parfois c'est des musiques, des accords, une phrase... J'avais cette phrase en tête, "Nowhere to be found".

C'est souvent des rencontres, la vie me les offre

Je n'aime pas trop aller frapper aux portes. Des rencontres, comme avec Raphaël, Archie Shepp - avec qui je partage plusieurs projets, et qui m'apporte beaucoup. J'essaie de mettre quelque chose qui m'appartient.

Quand on est artiste, quand on est humain, on invente. On peut toujours parler de pureté - moi, je suis une puriste de l´impureté. Mon grand-père jouait du jazz, j'ai grandi en écoutant des standards de jazz chez moi plus que de l'opéra. 

Je ne joue pas d'un instrument mais je me sens musicienne avec la voix. Je me suis inventé une langue que j'appelle "la langue des coeurs coulés".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec la chronique de

Olivier Delcroix, du Figaroscope qui nous balade dans l'Europe sans quitter Paris, et met le Danemark à l'honneur  avec l'exposition Hammershoi, jusqu'au 22 juillet.

Programmation musicale 

Marion Rampal, Main Blue,

The Perfect husband

5 p:m song

The heart

Bibliographie

Main Blue

Main BlueMarion RampalL'Autre Distribution, 2019

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......