LE DIRECT
Maurice Gouirant (en blouse, à droite) en 1968 lors d'une pause conviviale entre deux AG, avec les étudiants (blouses blanches) et les ouvriers des ateliers (blouses bleues au premier plan)

Maurice Gouiran : "En 68 à Marseille, nous étions vus comme des bandits par les droites et comme des aventuriers par le parti communiste et la CGT qui s’arrogeaient la primauté de la révolution"

26 min
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close