LE DIRECT
Mazarine Pingeot, 2017

Mazarine Pingeot : "Les engagements extrêmes manifestent un manque dans nos sociétés, comme une forme d’utopie"

27 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Mazarine Pingeot qui signe un roman questionnant l'engagement politique par le prisme de la transmission familiale à travers l'histoire d'une mère et sa fille.

Mazarine Pingeot, 2017
Mazarine Pingeot, 2017 Crédits : JOEL SAGET / AFP - AFP

Lundi livre

avec : Mazarine Pingeot, normalienne, professeur agrégée de philosophie et écrivaine, pour Magda aux éditions Julliard.

Le roman de Mazarine Pingeot questionne l’engagement politique, comment il naît, comment chacun le pratique à sa manière, jusqu’où il peut mener, et surtout comment on le transmet et comment on vieillit avec lui. Mais c’est aussi un roman sur les liens familiaux et les rapports mère-fille.
Magda a choisi de vivre retirée à la campagne en essayant au maximum de vivre de sa propre production, un véritable engagement anti-libéral et écologique. Sa bibliothèque se compose de livres politiques de gauche et d’extrême gauche, de grands penseurs de Marx à Proudhon, du communisme à l’anarchisme au marxisme ou à l’autonomisme, elle est en retrait mais vit par ce biais sa résistance… Deux formes d’engagement se côtoient et se questionnent alors quand elle apprend que sa fille est inculpée pour terrorisme d’extrême gauche. 

Je suis travaillée par l’engagement d’abord par la question de l’engagement politique mais aussi par la question de la transmission et de l’héritage politique. Peut-on hériter d'un engagement personnel ? Cet engagement hérité serait-il fallacieux ou juste affectif ou juste d’obéissance ? Le livre pose toutes ces questions… Et la question de l’engagement dans la transmission est celle-ci : qu'est-ce que l'autre va faire de cette transmission ? Poursuivre en allant plus loin ? Mais aller plus loin n’est-ce pas faire rupture par rapport à ce qui a été transmis ? Il y a cette dialectique dont on ne sort pas...

Il manque quelque chose aujourd’hui à nos sociétés, une forme d’utopie, quelque chose de l’ordre d’une transcendance, une dimension autre qui offre une altérité au réel et ces formes d’engagements extrêmes manifestent en creux ce manque-là.  
Je pense par exemple aux Zadistes, ils ont l’avantage de mettre sur le terrain un questionnement qui est légitime et qui doit être posé. Ils reposent des questions plus globales que des questions essentiellement politiciennes. Je ressens qu’aujourd’hui on est dans un manque crucial de pensées alternatives, d’imagination…

Bibliographie

MagdaMazarine PingeotJulliard, 2018

Intervenants
  • écrivaine, professeure agrégée de philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......