LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mazen Kerbaj

Le Beyrouth bête et méchant de l'irrésistible Mazen Kerbaj

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le chef de file de la bande-dessinée libanaise, Mazen Kerbaj, pour la parution de sa BD, "Politique"

Mazen Kerbaj
Mazen Kerbaj Crédits : Tony Elieh - Editions Actes Sud

Vendredi-BD

Tewfik Hakem s'entretient avec le scénariste dessinateur de bande-dessinée, Mazen Kerbaj, pour la parution de son roman graphique, "Politique", aux éditions Actes Sud BD/Arte.

Quelque part tout mon travail est autobiographique. je pourrais même dire que c'est le monde vu à partir de mon cerveau quasiment, qui, lui-même était à Beyrouth à l'époque. Il y a beaucoup de choses dans ce livre qui se passent à Beyrouth, autour - en Syrie, en Israël - et d'autres, dans le monde.

Politique
Politique Crédits : Mazen Kerbaj

Ça a beau être treize ans de dessins et de pages éparses, j'ai redessiné, repensé le tout comme un livre, avec un rythme propre.

J'ai grandi en lisant des bandes-dessinées franco-belges et je puise beaucoup là-dedans dans la manière de faire, et dans l'humour noir, corrosif, au vitriol

Je pense que naturellement aussi j'ai aussi cette tendance à l'humour noir, on ne sait pas si on doit rire ou pleurer. Parfois je n'arrive pas à rendre ça drôle alors je le laisse triste. Il y a très peu de choses réjouissantes dans la région sinon le sens de l'humour.

Ce qu'on connaît de Beyrouth ou croit connaître c'est toujours à travers le prisme des média et c'est toujours réducteur

Et c'est toujours plus ou moins faux. Pour nous autres Libanais, on ne vit jamais en état de paix, il y a des longs moments où on n'est pas en guerre mais c'est toujours une sorte d'entre-deux-guerres, on est toujours dans l'attente de ce qui va se passer. 

Politique
Politique Crédits : Mazen Kerbaj

Lorsqu'on entend une bombe c'est plutôt une bonne nouvelle, si on réussit à l'entendre c'est qu'on ne se l'est pas prise dans la gueule. Il y a toujours une sorte de distanciation, c'est moins tragique que ça en a l'air, on est habitué, ce qui fait qu'on peut en rire sinon c´est invivable.

Mazen Kerbaj, Portrait acide et drôle du Liban :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Politique

PolitiqueMazen KerbajActes Sud BD/Arte, 2019

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......