LE DIRECT
Naoki Urasawa

Naoki Urasawa : "À 13 ans j’ai découvert le mangaka Tezuka, il est devenu pour moi l’étoile polaire, un grand repère dans ma vie"

27 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec le mangaka japonais Naoki Urasawa à l’occasion d’une exposition initialement présentée au festival d’Angoulême et jusqu’au 31 mars à l’Hôtel de ville de Paris, l’occasion de découvrir l’oeuvre d’un auteur lu dans le monde entier.

Naoki Urasawa
Naoki Urasawa Crédits : Maki Ishii / Kana

Mardi exposition 

avec : Naoki Urasawa, mangaka, pour L’art de Naoki Urasawa à l’espace Paris Rendez-Vous à l’Hôtel de ville de Paris jusqu’au 31 mars 2018.

Durant le dernier festival d’Angoulême, une exposition était consacrée à Naoki Urasawa, mangaka, dessinateur de génie mais aussi scénariste d’histoires à fort potentiel addictif, traduites et lues dans le monde entier. Il déploie dans Pluto, Monster ou 20th Century Boys, des oeuvres fortes avec des centaines de personnages complexes.
Le parcours de l’exposition parisienne présente plus de 500 planches originales ainsi que des dessins muraux de l’artiste. Urasawa présente également quelques chapitres de sa nouvelle série, Mujirushi, commandée par le Musée du Louvre.

On dit souvent que mes oeuvres sont assez sombres mais je ne pense pas qu’elles le soient ! Moi je me considère comme un auteur de comédie... Ce qui m’intéresse le plus c’est le drame humain. Quand on écrit et qu’on raconte des drames humains, il y a forcément des moments qui nous font sourire parce que même si les personnages sont acculés, ils peuvent avoir faim par exemple ! Et donc ce sont des moments cocasses et humains que j’aime bien raconter. Aussi, c’est important de montrer l’espoir dans mes mangas, la lueur de l’espoir est extrêmement délicate et c’est peut être pour ça que les oeuvres font sens. Je m’intéresse beaucoup à montrer la vie quotidienne et j’aime montrer le côté chaleureux de notre vie mais c’est vrai que j’ai aussi un côté très ironique qui ressort malgré moi.

Extrait de "Monster, tome 1" aux éditions Kana
Extrait de "Monster, tome 1" aux éditions Kana Crédits : MONSTER KANZENBAN Ⓒ 2008 Naoki URASAWA/Studio Nuts
Extrait de "Monster, tome 8" éditions Kana
Extrait de "Monster, tome 8" éditions Kana Crédits : MONSTER KANZENBAN Ⓒ 2008 Naoki URASAWA/Studio Nuts

Le manga c’est exactement comme au cinéma avec ses producteurs, réalisateurs, décorateurs, acteurs… Sauf que c’est le mangaka qui doit tenir tous ces rôles. Je les interprète tous… Quand je dessine les personnages dans chaque case, je dois les jouer alors bien sûr il y a toujours un miroir sur mon bureau. Je travaille toujours avec plusieurs personnes dans ma tête qui se chamaillent entre elles !  
Je sais vers où je dois me diriger quand je commence un projet, tous ces personnages se mettent en mouvement en même temps et donc l’histoire n’avance pas comme je le souhaite, il y a des personnages trop capricieux et j’ai beaucoup de mal à diriger ceux-là. Les personnages sont pour moi des véritables personnes, ils existent déjà, je ne pense pas que je les ai moi-même créés. Parfois quand je suis dans l’impasse dans le déroulement de l’histoire, l’un de ces personnages m’aide et ça me donne très envie de le serrer dans mes bras…

Vue d'exposition
Vue d'exposition Crédits : éditions Kana

Le cinéma d’Hitchcock m’a beaucoup influencé, il fait tout pour donner du plaisir au spectateur, ne pas l’ennuyer… A l’age de 18 ans j’ai vu pour la première fois des dessins de Moebius dans un magazine, j’ai aimé son oeuvre par dessus-tout, ça ma donné envie de me les procurer en grande taille et quand je les ai vus en grand c’était quelque chose d’extraordinaire, avec ses lignes fines incroyables… Depuis j’ai vraiment copié ces lignes et j’ai fait tellement de progrès que je peux faire des lignes à la Moebius. 

Vue d'exposition
Vue d'exposition Crédits : éditions Kana

Merci à Shoko Takahashi pour la traduction simultanée.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......