LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Entrée de Mahomet à Médine", Gravure issue de "Histoire des Papes-Rois-Reines-et-Empereurs à travers les siècles" par Maurice Lachatre, 1863

Nedim Gürsel : "L’image de Mahomet était très négative au Moyen Âge, au siècle des Lumières elle évolue positivement"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Nedim Gürsel qui signe un essai sur le prophète de l’islam Mahomet et la façon dont les écrivains ont fait évoluer son statut au fur et à mesure que le monde a changé et que la relation de l’Occident avec le monde musulman a évolué.

"Entrée de Mahomet à Médine", Gravure issue de "Histoire des Papes-Rois-Reines-et-Empereurs à travers les siècles" par Maurice Lachatre, 1863
"Entrée de Mahomet à Médine", Gravure issue de "Histoire des Papes-Rois-Reines-et-Empereurs à travers les siècles" par Maurice Lachatre, 1863 Crédits : ©Lee/Leemage - AFP

Lundi livre

avec Nedim Gürsel, directeur de recherche au CNRS, écrivain, pour La seconde vie de Mahomet, Le Prophète dans la littérature, aux CNRS éditions.

Le livre de Nedim Gürsel évoque la manière dont le prophète de l’islam Mahomet a été perçu au fil des siècles en Occident, du Moyen Âge -au plus fort de la conquête musulmane- à aujourd’hui, alors que le terrorisme de l’islamisme radical tente par tous les moyens de rejouer la guerre de religion.
Nedim Gürsel a lu tout ce qui a été écrit sur le prophète de l’islam : Dante, Goethe, Voltaire, Victor Hugo jusqu’à Salman Rushdie, autant de vies supplémentaires pour Mahomet, et à chaque lecture, chaque période, il y a aussi bien sûr la grande Histoire des relations entre l’Orient et l’Occident.

Le livre analyse la perception du prophète de l’islam en Occident notamment dans la littérature, il s’agit bien sûr d’une évolution. Au Moyen Âge cette image est très négative, il était vu comme un imposteur voire un antéchrist. Au siècle des Lumières, l’image évolue positivement. 

L’image négative élaborée au Moyen-Age est due en partie aux dangers que représentait la conquête musulmane. Tandis qu’au siècle des Lumières, c’était déjà le début du colonialisme, l’Occident était sûr de sa suprématie économique et militaire. Le regard porté sur le prophète de l’islam fait de lui un personnage historique mais aussi romanesque et c’est ça mon propos dans ce livre. Mais quand on fait d’un prophète un personnage romanesque on le désacralise et c’est pour ça qu’au 20ème siècle nous allons assister à tous ces conflits parce que les croyants ont du mal à admettre que le prophète qui a transmis la parole d’Allah soit considéré avec ses défauts, ses faiblesses et aussi ses qualités. Pour eux il s’agit d’une légende dorée, c’est-à-dire, dans les pays musulmans contrairement à l’Occident, l’image du prophète est un peu trop embellie et légendaire.

Programmation musicale

Nusrat Fateh Ali Khan, Afreen Afreen

Intervenants
  • Écrivain, enseignant à l’INALCO et directeur de recherche au CNRS
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......