LE DIRECT
Nicolas de Crécy

Nicolas de Crécy : " Je pense qu’on peut être amoureux dès qu’on naît ".

26 min
À retrouver dans l'émission

Pour son premier roman illustré, “Les Amours d'un fantôme en temps de guerre” (éditions Albin Michel Jeunesse), le dessinateur Nicolas de Crécy raconte la destinée d'un petit fantôme amoureux qui va traverser les conflits du 20ème siècle.

Nicolas de Crécy
Nicolas de Crécy Crédits : Sam Sfefa © Editions Albin Michel Jeunesse

Lundi - livre

Entretien avec le dessinateur et écrivain Nicolas de Crécy, à l'occasion de la parution de son roman “Les Amours d'un fantôme en temps de guerre” , aux éditions Albin Michel Jeunesse.

Une bande-dessinée, c'est aussi écrit, mais c'est aussi écrit au niveau des dialogues, c'est un peu comme au théâtre, on a des personnages et on les met en scène.  

Je me suis séparé de la narration qu'obligeait la BD pour travailler le plaisir de dessin, son côté très direct.

Les amours d'un fantôme en temps de guerre
Les amours d'un fantôme en temps de guerre Crédits : Nicolas de Crécy

La thématique de départ, c'est ce petit fantôme qui cherche l'amour. Je l'ai pensée comme une fable, au début c'était un croquis, un personnage agréable à dessiner, un décor très simple, un grand drap blanc, comme une toile vierge, on peut facilement s'identifier,   mettre ce qu'on veut, l'idée m'intéressait. J'ai commencé les illustrations et puis, le livre s'est imposé.

Les amours d'un fantôme en temps de guerre (éd. Albin Michel jeunesse)
Les amours d'un fantôme en temps de guerre (éd. Albin Michel jeunesse) Crédits : Nicolas de Crécy

Je pense qu'on peut être amoureux dès qu'on naît. Ce petit fantôme de quatre-vingt-neuf ans - un pré-adolescent chez les fantômes - est amoureux d'une petite fantôme au départ, et ensuite, d'une petite chienne, qui est un être vivant, puis il rencontre, dans ce contexte de guerre, une petite fille, enfermée dans une maison, cachée, qui écrit son Journal. Il est séduit. Ça lui donne l'idée à lui aussi de consigner ce qu'il vit, et il va écrire ce livre qu'on a entre les mains, puisque c'est lui qui parle. Il se trouve qu'on est en pleine période de Seconde Guerre mondiale ; le monde de fantômes étant en avance d'une quinzaine d'années sur celui des humains, ça va lui permettre de voir ce que va devenir l'humanité.

Les amours d'un fantôme en temps de guerre
Les amours d'un fantôme en temps de guerre Crédits : Nicolas de Crécy

J'ai choisi de ne représenter que des fantômes, il n'y a pas de personnages humains. L'idée du livre, c'était une façon de considérer les témoins de cette Seconde Guerre mondiale et, par la forme de fantômes, de rendre hommage à ceux qui ont vécu cette guerre,  ces témoins qui ne seront bientôt plus là pour nous raconter çà, et qui prendront la forme de fantômes à leur tour ....

Programmation musicale :

Marc Lanegan et Duke Garwood (à la guitare), Ghost Stories

16 octobre 2018 : Prix Vendredi décerné à Nicolas de Crécy

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......