LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Autoportrait

Noah Van Sciver : "Fante Bukowski est l'histoire d'un écrivain raté qui aimerait être célèbre "

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'auteur américain de bande-dessinée, Noah Van Sciver, pour la parution du dernier tome de sa trilogie," Fante Bukowski, L'échec était parfait ", aux éditions L’Employé du moi.

Autoportrait
Autoportrait Crédits : Noah van Sciver

Vendredi-BD

Tewfik Hakem s'entretient avec l'auteur de bande-dessinée, Noh Van Sciver, qui fait paraître " Fante Bukowski, L'échec était parfait " ( tome 3) aux éditions L’Employé du moi, où la suite des mésaventures de son anti-héros - combinaison de John Fante et de Charles Bukowski - dont le rêve est bien de devenir une star littéraire. Avec la chronique mensuelle de Sonia Déchamps, du magazine Casemate. 

Le personnage est né d'une rencontre dans un festival de Zine aux Etats -Unis, quand j'était jeune et que j'essayais de faire publier mon travail. C'est un personnage que j'ai remarqué parce qu'il était particulièrement désespéré, qu'il voulait qu'on le prenne au sérieux, qu'on le considère comme un véritable artiste que personne n'avait reconnu.  Je me suis beaucoup inspiré de ce type de personnage avec qui j'ai passé beaucoup de temps, et je me suis dit je vais m'en servir pour mon travail.

Fante Bukowski a décidé d'être écrivain. Il veut se rebeller contre ses parents, il vient d'une famille aisée, il a honte de ses privilèges, et  veut montrer à son père qu'il peut réussir seul. Il n'a aucun talent en fait ; à ses yeux, être écrivain consiste à être bourré, non reconnu, dans le caniveau, comme Charles Bukowski, mais il a l'occasion d'être plume.

Fante Bukowski, t.3
Fante Bukowski, t.3 Crédits : Noha Van Sciver

Lors d’une soirée littéraire, il rencontre pourtant Audrey, une jeune auteure, qui tombe amoureuse de lui. Elle a du talent, a été maltraitée au début dans le monde littéraire, et avec Fante, ils se sont serré les coudes.  

Si je ne parle pas de sexualité, c'est le puritanisme américain que j'ai en moi qui ressort probablement

Noah Van Sciver
Noah Van Sciver Crédits : © Editions L'Employé du moi

Je me suis auto-publié au début. Il y a énormément de grands artistes de bande-dessinée - Emil Ferris, j'étais jaloux - je suis passionné par tout ça. Tout commence par les réseaux sociaux, les gens se font un nom en montrant leur travail, puis se font connaître. En ce qui me concerne, je m'en tiens à la tradition. Ce que je lis en ce moment ? Hemingway. 

Programmation musicale : 

R.E.M, Chance

Inédit pour le Réveil Culturel, 2019
Inédit pour le Réveil Culturel, 2019 Crédits : Noah Van Sciver,

Avec la chronique de Sonia Déchamps

à propos de l'exposition de l'artiste canadienne d'origine serbe, Nina Bunjevac, à la Galerie Martel,  à Paris : Bezimena, jusqu'au 9 mars 2019

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......