LE DIRECT
Olivier Babinet, invité du Réveil Culturel, août 2020

Olivier Babinet : " Il y aura toujours de l'espoir du côté du vivant, les choses renaîtront avec ou sans nous "

22 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le réalisateur Olivier Babinet pour la sortie de "Poissonsexe"

Olivier Babinet, invité du Réveil Culturel, août 2020
Olivier Babinet, invité du Réveil Culturel, août 2020 Crédits : Corinne Amar - Radio France

Mercredi-Ciné

Tewfik Hakem s'entretient avec le cinéaste Olivier Babinet, à l'occasion de la sortie de Poissonsexe, un film de veine dystopique qui s'avère une fable drôle et grave interrogeant une société dans laquelle l’homme a épuisé la nature. Daniel (Gustave Kervern), un biologiste étudiant la disparition des poissons, célibataire lunaire et désabusé, est hanté par le désir de paternité ; une comédie doucement décalée dans un monde où les poissons sont en voie de disparition et où les humains sont en quête d'amour. 

Poissonsexe
Poissonsexe Crédits : OOlivier Babinet - 2019 Comme Des Cinemas - Tarantula

Je vois cette capacité qu'on a à passer autant de temps sur nos écrans, nos tablettes, on continue dans nos vies à remplir nos frigos, à être amoureux, être tristes, être largués...

" Faire un enfant dans ce monde-là quand on est bombardé de nouvelles angoissantes et dans un environnement problématique, est une grande question"

J'ai un cœur romantique, j'adore les comédies sentimentales. J'avais envie de faire une histoire d'amour, la mettre en relation avec la sexualité des poissons. J'avais envie de mettre en parallèle les rapports des humains et ceux des poissons. J'avais en même temps dans ma vie le désir de faire un enfant, et faire un enfant dans ce monde-là quand on est bombardé de nouvelles angoissantes et dans un environnement problématique, est une grande question.

Poissonsexe
Poissonsexe Crédits : OOlivier Babinet 2019 - Comme Des Cinemas - Tarantula

"Je voulais parler du désir masculin, de l'horloge biologique, aussi chez les hommes"

J'ai toujours cherché à partir de phénomènes vrais. Peut-être que les poissons rêvent ? C'est une théorie. On observe beaucoup par exemple, les poissons-zèbres parce qu'ils ont un petit cerveau plus pratique à observer au microscope qu'un cerveau plus gros de souris.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mon personnage, Daniel, est un obsessionnel qui passe ses journées sur un microscope à observer le cerveau des poissons. Tout le monde s'en fout, mais pas lui. C'est un grand sensible qui a peur de tomber amoureux à nouveau.

La peur de l'extinction ? Oui, bien sûr. J'ai trois enfants, j'essaie de garder un cap d'optimisme. Je suis du côté du vivant, il y aura toujours de l'espoir du côté du vivant, les choses renaîtront, avec ou sans nous. 

Programmation musicale

Phil Carmen, On my way to L.A

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......