LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X

Olivier Rousteing, l'enfant terrible de la mode à la recherche de ses parents biologiques

27 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec la réalisatrice Anissa Bonnefont et Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain, pour la sortie du film "Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X"

Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X
Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X Crédits : Anissa Bonnefont - Alba Films - The Publicists, 2019

Mercredi-ciné

Tewfik Hakem s'entretient avec la réalisatrice Anissa Bonnefont et Olivier Rousteing, directeur artistique de Balmain, pour la sortie du film documentaire Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X. Le film ne raconte pas l'ascension d'une star dans le milieu de la haute couture comme pourrait le laisser croire le titre. Mieux, c'est un film qui éclaire l'autre vie d'Olivier Rousteing loin des podiums, loin des défilés de mode : retrouver ses parents biologiques parce que né sous X. La réalisatrice filme l'enquête d'Olivier Rousteing pour tenter de retrouver ses parents biologiques et savoir pourquoi ils l'ont abandonné à sa naissance. 

Olivier Rousteing

J'avais essayé de faire cette quête, à 16 ans, retrouver mes parents biologiques, mais j'avais un nom usuel, je n'ai pas été capable d'aller jusqu'au bout, j'ai abandonné l'idée de continuer à poursuivre la recherche. Je dois dire que quand Anissa, dans ma trentaine, m'a proposé de faire ce documentaire, j'avais toujours eu envie de faire cette quête. Avoir des caméras pendant presque deux ans m'a aussi poussé à ne jamais abandonner, m'a donné la force de me dire je n'abandonnerai pas. 

Anissa Bonnefont

J'étais intéressée par le fait d'aller rechercher ses origines, intéressée par la quête dès le départ, mais aussi par l'idée d'aller chercher à travers sa vie ; les deux vies d'Olivier, c'est-à-dire ce jeune homme qui a eu un succès fulgurant dans la mode, et à côté de ça, cette famille. En fait, ça m'a montré qui il était justement - on le voit toujours comme un surhomme - et montrer que derrière tout ça, il y avait aussi un enfant avec ses blessures.  

Olivier Rousteing

Je voulais montrer l'autre facette du succès et de la notoriété que j'ai aujourd'hui, c'est à dire que les gens voient la mode des robes à paillettes, ce côté glamour, mais j'avais aussi envie de montrer que cette force et cette notoriété que j'ai, que j'ai acquises, c'était aussi parce que j'ai des faiblesses et une fragilité qui est devenue ma force. C'était un message d'espoir pour beaucoup d'enfants qui viennent d'un orphelinat.

Je pense que c'est un message pour une génération entière qui peut souffrir de blessures, et leur dire voilà, ce n'est pas grave, allez de l'avant, faites de votre destin une force ! C'est un message pour ma mère biologique, pour lui dire "Voilà, je suis là".

Wonder Boy, Olivier Rousteing né sous X
Wonder Boy, Olivier Rousteing né sous X Crédits : Anissa Bonnefont - The Publicists

"Vous savez, quand on vous propose un documentaire, un film sur votre vie à 30 ans, c'est très atypique. Donc il faut être honnête, le plus honnête et le plus authentique possible"

Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X, d'Anissa Bonnefont
Wonder boy, Olivier Rousteing né sous X, d'Anissa Bonnefont Crédits : Stella Maris - The Publicists

Depuis très jeune, je me crée des personnages. J'étais quelqu'un qui adorais me masquer. Finalement, pour prétendre à une vie que je n'avais pas forcément. J'ai choisi la mode parce que c'est le métier qui permet de créer des personnages abreuvés de fictions, de romans, de films...  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
6H30
2 min
Journal de 6h30
JOURNAL DE 6H30 du mercredi 27 novembre 2019
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......