LE DIRECT
Paolo Rumiz à bord de sa Topolino utilisée pour son périple

Paolo Rumiz : "On voyage parce qu’on en a l’instinct comme les oiseaux migrateurs"

21 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Paolo Rumiz, journaliste et écrivain voyageur qui signe un ouvrage racontant son périple de 8000 kilomètres à travers les Alpes et les Apennins, à la découverte des gens et de leur histoire.

Paolo Rumiz à bord de sa Topolino utilisée pour son périple
Paolo Rumiz à bord de sa Topolino utilisée pour son périple Crédits : Paolo Rumiz

Semaine spéciale sur France Culture :

LES EXPLORATEURS

Mais quel mal mystérieux frappe les savants qui reviennent d’une expédition au Pérou ? C’est ainsi que s’ouvre le 13ème album des aventures de Tintin, « Les 7 Boules de cristal »… Inspirée par Tintin, portée par le même élan de curiosité et d’appétit pour la connaissance, France Culture propose une programmation exceptionnelle de fin d’année dans les pas des explorateurs. Du bout du monde à la porte d’à côté, de l’infiniment petit aux confins de l’univers, des grandes épopées aux noirceurs de l’âme humaine : munissez-vous d’une boussole, d’une paire de jumelles et de bonnes chaussures, et explorez le programme !

Aujourd'hui avec Paolo Rumiz, journaliste et écrivain, pour La légende des montagnes qui naviguent, aux éditions Arthaud.

Depuis 2001, Paolo Rumiz, journaliste, réalise un grand reportage de voyage publié dans le journal italien La República. Originaire de Trieste, une ville empreinte du mélange de langage et d’inquiétudes géologiques, passionné par les montagnes et les frontières, il entame un voyage à travers les Alpes et les Apennins entre 2003 et 2006.
De ce récit, il tire un livre qui paraît enfin traduit en français, dix ans après sa sortie transalpine. Il y raconte son périple de 8000 kilomètres, décrit les territoires, écoute parler les gens. Il esquisse, entre naturalisme et poésie, l’Europe des montagnards du 21ème siècle, celle des Balkans, de la France, de la Suisse et de l’Italie, et l’Europe des oubliés de la mondialisation et des premiers lanceurs d’alerte écologistes...

Je voulais remplir ce vide qu’il y avait dans mon atlas personnel et voyager tout le long des Apennins, lentement...

Photo du voyage de Paolo Rumiz
Photo du voyage de Paolo Rumiz Crédits : Paolo Rumiz

Ça me fait du mal de ne jamais voir l’Europe racontée avec passion par les politiciens ou ceux qui font l’administration de notre vie. Ils ne parlent jamais du mélange des rencontres, des histoires, des migrations qui font nos nations. J’ai un besoin terrible de trouver le langage capable de donner l’émotion de cette magnifique patrie, l’Europe.

Photo du voyage de Paolo Rumiz
Photo du voyage de Paolo Rumiz Crédits : Paolo Rumiz
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......