LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des activistes de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes barricadent un accès, 2016

Pascal Dessaint : "J’ai la conviction que quand on détruit la nature, on tue l’Homme"

21 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec l'écrivain Pascal Dessaint qui signe un polar engagé sur les enjeux écologiques contemporains, prenant pour décor la beauté sauvage des Landes et la naissance d'une Zone A Défendre.

Des activistes de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes barricadent un accès, 2016
Des activistes de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes barricadent un accès, 2016 Crédits : LOIC VENANCE - AFP

Jeudi polar dans le Réveil culturel, avec :

Pascal Dessaint, écrivain, pour Un homme doit mourir, aux éditions Rivages.

Pascal Dessaint signe des polars en prise directe avec l'actualité et tout particulièrement les enjeux écologiques depuis près de vingt-cinq ans. Il installe son nouveau récit, Un homme doit mourir, dans le décor des Landes, un territoire plein de contrastes entre l'océan tempétueux, les dunes sauvages, et un arrière-pays plutôt calme en apparence. Il imagine une Zone A Défendre, une ZAD, inspirée de celle de Notre-Dame-des-Landes et forge un personnage ambigu, Boris, un naturaliste obligé de renier son éthique, au service d'un cabinet d'expertises, en proie à un problème de conscience...

Je suis né à Dunkerque, dans le nord industriel très malmené, ma vocation est née dans cet environnement hostile, en même temps que je découvrais la beauté de la nature et sa capacité à nous résister, j’étais confronté à l’obligation de m’engager pour elle.

Des gendarmes s'opposent à des manifestants, 2012 à Notre-Dames-des-Landes
Des gendarmes s'opposent à des manifestants, 2012 à Notre-Dames-des-Landes Crédits : FRANK PERRY - AFP

Tous les ans on a un inventaire terrifiant des agressions faites à la terre, tout récemment on a appris l’assassinat d’un défenseur des éléphants en Afrique, ou que le Japon s’apprête à rejeter dans l’océan des milliers de tonnes d’eau radioactive liée à Fukushima… Plus ça va, plus c’est compliqué de défendre la nature. Moi je suis comme Thoreau, un contemplatif, un promeneur.

Les ouragans nous invitent à réfléchir, leur puissance est directement liée au réchauffement de la planète, les indicateurs sont au rouge, reste à savoir si l’humanité a l’intelligence collective pour essayer d’améliorer les choses... C’est là où est tout l’enjeu et c’est aussi le sujet du livre, ce monde agressif, économique, consumériste, qui est de plus en plus absurde vu les menaces qui pèsent sur notre humanité.

Musique : Extrait de la bande originale du film d’animation Japonaise ‘’Bakuman 1‘’ (adaptation du Manga) (2011) . Compositeur : Audio Highs / Titre : ‘’Bakuman, Kinchou to Douyou"
Et Miossec, album "1964", titre "Tonnerre de Brest"

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......