LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Paul Besson, Le Réveil Culturel, France-Culture - oct. 2019

Paul Besson : "Au début quand je suis arrivé à Saint-Denis j'avais l'impression d'une défaite sociale. Et puis, pas du tout"

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'écrivain Paul Besson pour la parution de son premier roman aux éditions JC Lattès, "Paris-Saint-Denis".

Paul Besson, Le Réveil Culturel, France-Culture - oct. 2019
Paul Besson, Le Réveil Culturel, France-Culture - oct. 2019 Crédits : Corinne Amar - Radio France

Lundi-livre

Tewfik Hakem s'entretient avec l'écrivain Paul Besson à l'occasion de la publication de son premier roman, Paris-Saint-Denis, aux éditions JC Lattès.

Je voulais habiter Paris, mais on a atterri à Saint-Denis avec mon amie de l'époque, pour des raisons purement économiques. On s'y est installé, je me suis rendu compte que je ne détonnais pas dans ce paysage-là. Tout le monde s'en fout à vrai dire, dans la vraie vie. J'ai adoré les gens qui vivaient là-bas, j'ai adoré la ville. 

C'est ça qui m'a le plus marqué à Saint-Denis : il y a des communautés. Des gens fragiles culturellement, économiquement, et un peu invisibles aussi, surtout ceux que j'ai croisés la nuit, invisibles et magnifiques à la fois. 

Je suis plutôt de la nuit, j'écris mieux la nuit, c'est aussi le moment où on sort de la civilisation- le jour, on est dedans. J'ai pu avoir des conversations très libres, la nuit. J'ai commencé ce livre parce qu'il y avait dans cette ville quelque chose de la poésie, quelque chose de très doux, un sentiment très fort d'appartenance. Je ne m'y suis pas fait des amis mais je me suis fait des "amigos", des amis d'un soir.

"Quand je suis arrivé à Saint-Denis, ça s'embourgeoisait déjà pas mal, en tous cas, ça commençait". 

Au début, quand je suis arrivé à Saint-Denis j'avais l'impression d'une défaite sociale. Et puis, pas du tout.

"Paris Saint-Denis", page 11 du roman
"Paris Saint-Denis", page 11 du roman Crédits : Paul Besson

J'ai fait mille petits boulots, mon dernier boulot en date c'était agent d'accueil. J'ai aussi vendu de la bière et du vin dans des Foires au vin même quand c'était ramadan, j'ai été animateur dans des supermarchés... Au départ, je voulais écrire un Journal, pour garder trace de ce que je voyais arrivé dans cette ville. Au bout de quelques mois, j'avais un manuscrit.

Paul Besson, Saint-Denis la nuit
Paul Besson, Saint-Denis la nuit Crédits : Collection Paul Besson

Programmation musicale

Supreme NTM Seine Saint Denis style, 1998

Booba, _Ma couleur_, 2010

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......