LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron, juillet 2017

Philippe Besson : "La politique est une matière romanesque, je voulais renouer avec cette tradition-là"

21 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec l'écrivain Philippe Besson qui a suivi au plus près toute la campagne électorale et l'ascension d'Emmanuel Macron qu'il raconte dans un roman.

Emmanuel Macron, juillet 2017
Emmanuel Macron, juillet 2017 Crédits : TIZIANA FABI - AFP

Lundi livre dans le Réveil culturel, avec :

Philippe Besson, écrivain, pour Un personnage de roman aux éditions Julliard.

Philippe Besson a suivi au plus près la campagne électorale puis la fulgurante ascension d'Emmanuel Macron. Il ne cache pas sa sympathie pour l'homme ni son amitié pour son épouse, Brigitte Macron. Dans Un personnage de roman, il assume le rôle d'écrivain embarqué dans une campagne cruciale mais se réserve le droit de dire ce qu'il pense du dispositif. Au fil du temps, il devient l'un des conseillers du futur président.
On observe avec ce roman l'installation progressive d'un genre nouveau depuis la parution de L'aube le soir ou la nuit de Yasmine Reza, qui suit au plus près la campagne de Nicolas Sarkozy, ou l'ouvrage de Laurent Binet sur François Hollande, Rien ne se passe comme prévu.

Je suis fasciné en tant que romancier par les personnages qui s’embarquent dans le grand vent de l’Histoire et qui écrivent leur propre trajectoire. Il m’a semblé que c’était ce qu’Emmanuel Macron semblait faire. Je le connaissais avant qu’il parte à l’abordage, personnage singulier, et j’avais repéré à quel point il était différent. L’écrivain que je suis était titillé par cette différence-là.

Philippe Besson aux côtés d'Emmanuel Macron
Philippe Besson aux côtés d'Emmanuel Macron Crédits : © Soazig de la Moissonnière

Je suis allé voir Emmanuel Macron en août 2016 et je lui ai dit : « j’aimerais être au plus près de toi pendant la campagne présidentielle et je verrai ce qui s’écrit ».

Emmanuel Macron, ce jeune homme, nous promettait de nous débarasser du vieux monde. Ce qui est assez terrible et ce que nous ont enseigné les deux dernières Présidences, c’est qu’ils faisaient de la petite politique au jour le jour, ces Présidences sont devenues anecdotiques. Avec Macron, il y avait un retour du souffle.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......