LE DIRECT
arts factory

Philippe Dupuy et Rebecka Tollens : deux artistes réunis par le dessin

27 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec les artistes Philippe Dupuy et Rebecka Tollens qui présentent deux expositions réunies par la pratique du dessin, sur le territoire de l'étrangeté intérieure pour R. Tollens et des dessins à la main gauche pour P. Dupuy qui se réapproprie un corps empêché de faire oeuvre.

arts factory
arts factory

Mardi expo

avec Philippe Dupuy et Rebecka Tollens pour les expositions Left / Bright à la galerie arts factory  à Paris jusqu’au 16 juin 2018.

À la suite d’une hernie discale, Philippe Dupuy perd peu à peu l’usage de sa main droite, celle qui dessine. Dès lors, il se met à dessiner 15 minutes par jour de la main gauche, questionnant la notion d'abandon et gardant un lien au dessin.
Recopiant d’abord des collages de Max Ernst, les dessins progressent et surgissent des profondeurs.
Naît alors la série « left » exposée en ce moment à la galerie arts factory aux côtés du travail que mène Rebecka Tollens.

À la main droite, on a un instinct. Avec la main gauche on réapprend, la main ne va pas où on veut et c’est ça qui est vraiment intéressant...                
Philippe Dupuy 

Philippe Dupuy - série "left", 2015/2016 - encre et typex sur papier – 21 x 30 cm
Philippe Dupuy - série "left", 2015/2016 - encre et typex sur papier – 21 x 30 cm Crédits : arts factory

Ces dessins faits à la main gauche sont finalement peut-être les dessins les plus adroits que j’ai pu faire depuis quelques années...                
Philippe Dupuy 

Philippe Dupuy - série "left", 2015/2016 - encre et typex sur papier – 22,5 x 16 cm
Philippe Dupuy - série "left", 2015/2016 - encre et typex sur papier – 22,5 x 16 cm Crédits : arts factory

Le travail de Rebecka Tollens, fantasmagorique, étrange, progressant sur le territoire de l'intériorité, questionne quant à lui la lumière, esthétique ou surnaturelle.
Elle tisse un travail de dessin dense et parfois inquiétant inspiré par sa rencontre avec le peuple Sami qu'elle entremêle à ses propres paysages mentaux.

On ne parle pas beaucoup des Samis dans les écoles, politiquement ils sont assez oppressés, on peut dire que les Suédois n’ont pas colonisé de pays étrangers mais ont colonisé le territoire des Samis.            
Rebecka Tollens

Rebecka Tollens – "fly ugly bird fly, & the ugly bird flew", 2018, mine de plomb et fusain sur papier – 80 x 120 cm
Rebecka Tollens – "fly ugly bird fly, & the ugly bird flew", 2018, mine de plomb et fusain sur papier – 80 x 120 cm Crédits : arts factory

La mythologie et la spiritualité des Samis, qui ont plus ou moins disparus aujourd’hui à cause de l’oppression suédoise, c’était une porte qui s’est ouverte pour moi... J’ai beaucoup voyagé mais aujourd’hui je reviens vers mon pays et c’est un projet que j’ai envie de vivre.            
Rebecka Tollens

Rebecka Tollens – "5", 2017, mine de plomb et fusain sur papier – 52 x 38 cm
Rebecka Tollens – "5", 2017, mine de plomb et fusain sur papier – 52 x 38 cm Crédits : arts factory

Programmation musicale :

Einleit, Rise

Bibliographie

Left Philippe DupuyL'Association, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......