LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Goscinny et Uderzo dans les Studios Idéfix

Pierre Lambert : "Le premier rêve de René Goscinny, c’était d’être Walt Disney"

21 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec l'historien de l'animation Pierre Lambert et la conservatrice au MahJ Anne Hélène Hoog à l'occasion de deux expositions consacrées à René Goscinny.

Goscinny et Uderzo dans les Studios Idéfix
Goscinny et Uderzo dans les Studios Idéfix Crédits : Fonds d’archives Institut René Goscinny © Droits réservés

Mardi exposition dans le Réveil culturel, avec :

Pierre Lambert, co-commissaire de l’exposition Goscinny et le cinéma : Astérix, Lucky Luke et Cie, jusqu’au 4 mars 2018 à la Cinémathèque à Paris
et Anne Hélène Hoog, conservatrice au mahJ et commissaire de l’exposition René Goscinny, au-delà du rire, au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris jusqu’au 4 mars 2018

À l'occasion du 40ème anniversaire de la disparition de René Goscinny (Novembre 1977), Paris vit au rythme des héros de ce scénariste de génie qui a élevé la BD au rang de 9ème Art grâce à ses collaborations avec Uderzo, Morris, Sempé, Tabary…
La Cinémathèque et le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris consacrent actuellement deux expositions au père d'Asterix, Lucky Luke, Iznogoud et la chouette bande de copains du Petit Nicolas.
Deux occasions de nous replonger dans les archives et la lecture de ces œuvres universellement connues avec plus de 500 millions d'albums vendus dans le monde et traduits en 105 langues.
Le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme retrace l’histoire et le parcours familial d’un homme jusqu’au travail d’un artiste, en exposant ses planches et ses scénarios inédits qui nous dévoilent tout un pan de l’œuvre du dessinateur et scénariste de génie.
Le cinéma de Goscinny est quant à lui mis à l’honneur à La Cinémathèque de Paris qui offre une scénographie animée par les sons des dialogues de films et d'images d'archives qui ont nourri l'univers de Goscinny et nous donne à comprendre le lien étroit qu'il a entretenu avec le 7ème art dès sa plus tendre enfance.

La culture du cinéma chez Goscinny a beaucoup apporté à la BD.

Pierre Lambert

Cellulo. Dans La Ballade des Daltons (le rêve de Joe), en 1978, Goscinny et Morris transposent une scène de Chantons sous la pluie de Stanley Donen, 1952 / La Ballade des Daltons, Co-production DARGAUD Productions/RENÉ GOSCINNY productions /
Cellulo. Dans La Ballade des Daltons (le rêve de Joe), en 1978, Goscinny et Morris transposent une scène de Chantons sous la pluie de Stanley Donen, 1952 / La Ballade des Daltons, Co-production DARGAUD Productions/RENÉ GOSCINNY productions / Crédits : IDEFIX Studio ©Productions Dargaud Films – Paris / René Goscinny / Morris

René Goscinny était un passionné de cinéma. Des montages vidéo montrent les parallèles entre les extraits des films où il a collaboré et les grands classiques du cinéma. On voit alors toutes ses références : le Western, le burlesque, Charlie Chaplin, Buster Keaton, Laurel et Hardy qu’il adorait...

Pierre Lambert

Une case de fin d’un album « I’m a poor lonesome cowboy »
Une case de fin d’un album « I’m a poor lonesome cowboy » Crédits : © Lucky comics, 2017
Les 12 travaux d’Astérix de René Goscinny et Albert Uderzo, 1976
Les 12 travaux d’Astérix de René Goscinny et Albert Uderzo, 1976 Crédits : © 1976 – Dargaud Films Productions – René Goscinny – Albert Uderzo

Crédit : René Goscinny, Albert Uderzo et Georges Dargaud présentent une coproduction : DARGAUD FILMS PRODUCTIONS – RENÉ GOSCINNY PRODUCTIONS - STUDIO IDEFIX. Dialogues et adaptations de René Goscinny et Albert Uderzo, avec la participation de Pierre Tchernia. Musique originale de Gérard Calvi. Editeur musical : DARGAUD MUSIC. Réalisé par René Goscinny et Albert Uderzo. Distribution DARGAUD FILMS

Il y a chez Goscinny un art du décalage qu’on retrouvera plus tard chez Gotlib. Il y a dans son humour le constat d’un moraliste, on peut y retrouver le sourire d’un La Fontaine, l’ironie d’un La Bruyère. Mais Goscinny n’est pas un donneur de leçon, c’est quelqu’un qui se contente de peindre la société, les caractères, les absurdités de la vie, les combats inutiles et aussi les grands mythes nationaux.

Anne Hélène Hoog

Ecoutez la suite de l'entretien d'Anne Hélène Hoog enregistrée avec Bilal Bouchareb :

Écouter
7 min
Anne Hélène Hoog

Bibliographie

Goscinny et le cinéma : Astérix, Lucky Luke & ciecoédition RMN / La Cinémathèque française, 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......