LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Thomas Naïm ( premier, à droite)  and C°

Jimi Hendrix revisité par le guitariste Thomas Naïm

22 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le guitariste Thomas Naïm, pour "Sounds of Jimi", un album hommage à Jimi Hendrix qui marque les 50 ans de sa disparition

Thomas Naïm ( premier, à droite)  and C°
Thomas Naïm ( premier, à droite) and C° Crédits : Collection Thomas Naïm

Jeudi-Musique

Tewfik Hakem s'entretient avec le guitariste, compositeur, producteur, Thomas Naïm, pour Sounds of Jimi, un album qui rend hommage au guitariste américain, Jimi Hendrix (1942-1970). Un trio avec Raphaël Chassin à la batterie et Marcello Giuliani à la basse (label Rootless Blues/L’Autre distribution) 

On a gardé les thèmes des musiques, mais on a réinterprété, changé les arrangements. L'intérêt de faire un album autour de Jimi Hendrix, ce n'était pas de faire comme il avait fait à l'époque, mais d'aller à la source, puiser dans la mélodie, l'amener ailleurs.

Hendrix n'a pas été mon premier coup de cœur, celui qui m'a fait commencer la guitare, mais ça a été une vraie découverte quand je l'ai écouté. Le son, mais aussi le personnage, scéniquement, il avait un charisme impressionnant. C'était la "rock star" au sens propre du terme. 

"Jimi Hendrix a innové en terme de son, et à l'époque c'était révolutionnaire. Il allait très loin, lui-même le savait qui confiait à son père : Je suis en train de trouver une manière de jouer le blues qui n'a jamais été entendue auparavant "

Je voulais mettre en avant le son du trio, je trouvais intéressant de voir ce que donneraient les compositions de Jimi Hendrix jouées de manière instrumentale. On est un trio de jazz, dans l'esprit, pas forcément dans l'esthétique, c'est-à-dire qu'on est influencé aussi bien par la folk que par le blues ou la soul, en laissant place à des plages d'improvisation. 

Thomas Naïm
Thomas Naïm Crédits : Thomas Naïm © thomasnaim.bandcamp.com

Le jazz est une passion arrivée petit à petit. Lorsque j'étais adolescent c'était vraiment le rock, après j'ai découvert d'autres styles comme le funk, puis j'ai été influencé par ce qui passait à la radio à l'époque, le rock-grunge, le rap, entre autres, j'ai commencé à découvrir le jazz et ça m'a fasciné. C'était un langage tellement sophistiqué, nouveau, que c'est devenu une quête à partir de ce moment-là, et j'ai voulu me lancer dans le jazz. Avec le trio je me suis senti prêt.

Programmation musicale

Jimi Hendrix, Lover man (1969) 

Thomas Naïm, album, Sounds of Jimi (2020)

Lover man

Cherokee Mist 

Foxy Lady (feat. Celia Kameni) 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Lien

Thomas Naïm

Sounds of Jimi
Sounds of Jimi Crédits : Thomas Naïm

Alors non, je suis au bord de la Gironde, à Blaye... Et t'as refait un gîte. Voila... Et t'es plus avec Karim !  Ah non je suis plus avec Karim, non ça... C'est fini. Il y a plus de retour en arrière, truc de dingue... Voila et donc là j'ouvre la porte de mon immeuble, on rentre la ? La tropézienne ! Attend, je ferme la porte... On est passé de la passerelle à la tropéziennes ! T'as une piscine ?  

Bibliographie

Sounds of Jimi

Sounds of Jimi Thomas NaïmRootless Blues/L’autre Distribution, 2020

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......