LE DIRECT
Johnny Hallyday dans "Point de chute" de Robert Hossein

Robert Hossein : "Je cherchais un jeune James Dean et j’ai rencontré Johnny Hallyday dont le rêve était d’être acteur"

25 min
À retrouver dans l'émission

Trois films dans lesquels joue Johnny Hallyday ressortent au cinéma en version restaurée, l’occasion d’un retour sur une carrière cinématographique en dents de scie avec Robert Hossein qui l’a mis en scène dans ‘Point de chute’ et Michel Ciment qui l’a interviewé sur son rapport au cinéma.

Johnny Hallyday dans "Point de chute" de Robert Hossein
Johnny Hallyday dans "Point de chute" de Robert Hossein Crédits : Photo : Raymond Voinquel

Mercredi cinéma

Le parcours cinématographique de Johnny Hallyday a démarré très tôt, à douze ans il apparaît dans Les Diaboliques d’Henri-Georges Clouzot. Plus tard, c’est dans la musique que sa carrière connaît le succès mais son chemin recroise celui des plateaux à de nombreuses reprises sans que n'aboutisse jamais totalement sa carrière rêvée d'acteur car pour Michel Ciment, il fit certains mauvais choix.

Retour sur la carrière cinématographique de la star disparue le 5 décembre 2017 avec :

Robert Hossein, réalisateur de Point de chute (1969)

et Michel Ciment, critique de cinéma, journaliste et écrivain, qui s'est entretenu avec Johnny Hallyday sur son rapport au cinéma dans l'émission Projection Privée le 23 mai 2009.

Il y a plusieurs Johnny Hallyday au cinéma. Au début il jouait son propre rôle, notamment dans 'D'où viens-tu Johnny ?' de Noël Howard, 'Cherchez l’idole' de Michel Boisrond, et il faut dire que ce n’était pas très intéressant. Ensuite il y a eu des mauvais films dans lesquels il a fait des pannes. Mais récemment on l’a vu dans 'Rock’n Roll' de Guillaume Canet et il y est drôle, il était capable de se pasticher. Il a aussi tourné quelques films importants comme 'L’Homme du train' de Patrice Leconte, 'Love Me' de Laetitia Masson, 'Détective' de Godard, 'L’aventure c’est l’aventure' ou 'Chacun sa vie' de Claude Lelouche...          
Michel Ciment

Johnny Hallyday jouait presque toujours des repris de justice, dans ‘L’Homme du train’ c’était presque parodique !          
Michel Ciment

Johnny correspondait tout à fait à l’idée que j’avais de mon personnage. En le faisant travailler j’ai découvert quelqu’un de très émouvant, plein de personnalité, plein du désir d’apprendre, il voulait exister dans le cinéma. Il m’inspirait. J’ai tenté de lui enseigner ce que c'était de jouer la comédie.          
Robert Hossein

Extrait diffusé : Les Parisiennes (1962)

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......