LE DIRECT
Chef d'orchestre

Sempé : "J’ai horreur de la bande dessinée, des petits carrés et des grosses lettres !"

27 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec Jean-Jacques Sempé, génial dessinateur de "Musiques : conversations avec Marc Lecarpentier", aux éditions Denoël.

Chef d'orchestre
Chef d'orchestre Crédits : © J.J. Sempé -Musiques- éditions Denoël éditions Martine Gossieaux

Lundi livre

Avec : Sempé, dessinateur, pour Musiques : conversations avec Marc Lecarpentier aux éditions Denoël

Les dessins originaux seront exposés à La Galerie Martine Gossieaux (Paris)  jusqu'au 19 avril. 

Soixante ans de dessins élégants et poétiques au compteur ! Le dessinateur des rues de Paris et de New York, de Paris Match et du New Yorker, du Petit Nicolas et de Raoul Taburin,a toujours aimé la musique! Sempé l’écoute et la vénère depuis toujours, il la pratique parfois mais la dessine le plus souvent.  Son dernier livre Musiques, rend hommage aux musiciens qui l’ont marqué mais pas seulement ! Sempé dessine aussi les amateurs, les musiciens de rue et le public, toujours avec la même tendresse. 

Debussy, Ravel, Duke Ellington Stravinski, Bach, Trenet, Tati, Goscinny ...Sempé revient sur les artistes qu'il admire. Rencontre chez lui, dans son atelier, avec Néfertiti, son chat. 

Sempé chez lui, Paris, 2015
Sempé chez lui, Paris, 2015 Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

"Je voulais faire des dessins sur les musiques et les musiciens. Tous les musiciens que j’aime m’accompagnent quand je les dessine."

Couple de musiciens
Couple de musiciens Crédits : J.J. Sempé -Musiques- éditions Denoël éditions Martine Gossieaux

"Je suis attiré par tous les musiciens mais je ne suis pas attiré par toutes les musiques. Il y en a que je ne supporte pas. Je n’aime pas cette infâme musique Pop Rock. C’est très mauvais. J’aime la musique classique et le jazz. Hormis Debussy, Ravel, Duke Ellington, Stravinski et Bach, les autres doivent faire des efforts pour m’intéresser." 

Coulisses
Coulisses Crédits : J.J. Sempé -Musiques- éditions Denoël éditions Martine Gossieaux"

"J’adore dessiner les contrebasses, les violoncelles et puis ce qui m’enchante encore plus c’est le saxophone. C’est très beau, c’est très compliqué mais ça a belle allure. D'ailleurs je dessine toujours les becs à l'envers! Les orgues sont pas mal non plus, mais c’est horrible à dessiner !

Première page du New Yorker (5 février 1996)
Première page du New Yorker (5 février 1996) Crédits : Sempé

"Charles Trenet est aussi une merveille. J’adore les chansons. Tous les standards de jazz viennent des chansons de Broadway. Dans toutes les morceaux de Charles Trenet, il y a la mort. Il est très touchant pour ça. Réécoutez « Je chante », le mec se pend à la fin… On ne s’est jamais rencontré mais l’on s’est croisés. Charles Trenet rendait nostalgique le moment présent." 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......