LE DIRECT
Derniers jours à Shibati

Shibati, mort d'un vieux quartier chinois

26 min
À retrouver dans l'émission

Le réalisateur Hendrick Dusollier est l'invité du Réveil Culturel pour la sortie de son film " Derniers jours à Shibati "

Derniers jours à Shibati
Derniers jours à Shibati Crédits : Hendrick Dusollier © Météore Films

Mercredi-ciné

avec le réalisateur Hendrick Dusollier pour la sortie de Derniers jours à Shibati, où les ultimes moments d'un vieux quartier sur le point d'être démoli, dans un pays, la Chine, où tout va très vite, des transformations urbaines aux évolutions sociales ; Shibati, dans l'immense ville de Chongqing. Là, il se lie d'amitié avec le coiffeur Monsieur Li, le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, témoins d'un monde bientôt disparu, qu'il filme avec affection. 

Le quartier de Shibati a complètement disparu pendant l'année et demie où je l'ai filmé. En 2015, lorsque je suis arrivé, c''était le tout dernier quartier, et une dizaine d'années auparavant, tous les quartiers étaient ainsi. En une quinzaine d'années, la ville a explosé, est devenue la plus grosse agglomération chinoise. 

La vie dans ces quartiers populaires, c'est merveilleux, et Shibati avait une âme, une histoire, tout le monde est dehors, les portes sont ouvertes, les gens prennent leur douche devant leur porte, il fait très chaud, les gens discutent en pyjama, jouent au Mahjong .... J'ai vu ça, j'étais fasciné par cette ambiance. Quand je suis arrivé, la destruction commençait, il y avait beaucoup de maisons abandonnées, et avec un petit côté encore avec les racines dans les ruines, c'était quelque chose d'unique.

Derniers jours à Shibati
Derniers jours à Shibati Crédits : Hendrick Dusollier © Météore Films

A Chongqing, quand je suis allé, je voulais voir - j'avais vu quelques images de paysans qui vivaient encore au milieu des buildings, avec leurs troupeaux, quand je suis arrivé j'en ai vu quelques-uns, mais c'était presque fini, alors je suis tombé sur Shibati. Je n'avais pas vraiment l'idée de faire un film, l'urgence c'était de préserver des images, de faire des photos, des vidéos, écouter la parole des gens... C'est comme ça que je suis tombé sur le coiffeur, Monsieur Li, qui m'a accueilli, j'allais tous les soirs chez lui...

Ces trois personnages, il fallait que quelque chose se passe entre nous, puisque je ne parle pas chinois. Il y avait une franche camaraderie entre Monsieur Li et moi, Madame Xue Lian, c'était un bonheur de l'écouter, d'être avec elle.

En Chine, c'est un drame d'avoir à ce point effacé le passé, rasé des quartiers, il y a quelque chose de tragique. C'est un phénomène qui avait eu lieu aussi chez nous, dans les années 60. Imaginer que c'est un monde où tout le monde vit ensemble, mais qu'une fois relogé dans des HLM, tout ce monde sera seul...

Dernier jours à Shibati
Dernier jours à Shibati Crédits : Hendrick Dusollier © Meteore Films

Derniers jours à Shibati, BA.

Programmation musicale :

Bohan Phenix, Three days in Chengdu 

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......