LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éditions Philippe Picquier

Stéphane Beaujean et Patrick Honnoré : " Tezuka rêvait d'être le Walt Disney japonais "

26 min
À retrouver dans l'émission

Dans le cadre du week-end France-Culture " Spécial Japon ", entretien avec Stéphane Beaujean et Patrick Honnoré, autour de la BD japonaise, d' Osamu Tezuka et des nouveaux mangaka.

Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éditions Philippe Picquier
Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éditions Philippe Picquier Crédits : Osamu Tezuka

Vendredi-BD

Avec Stéphane Beaujean, directeur artistique du Festival d'Angoulême, et Patrick Honnoré, traducteur du livre" Les leçons particulières d'Osamu Tezuka" ou le manuel du Savoir dessiner un manga écrit par le célèbre mangaka lui-même, en 1977.

[Patrick Honnoré] C'est un lieu commun que de dire de Tezuka que c'est le dieu du manga et en même temps, ça lui colle assez bien. Il a développé le manga sous sa forme papier, bande dessinée, et aussi sous celle de film d'animation. Quand il a commencé à faire de la bande dessinée sur papier c'est parce qu'il n'avait pas les moyens de faire de l'animation, mais son rêve a toujours été d'être le Walt Disney japonais.

Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éd. Picquier
Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éd. Picquier Crédits : Osamu Tezuka

Il y avait effectivement de la BD déjà au Japon, avant-guerre. Tezuka, était enfant dans la banlieue d'Osaka, et son père qui était un intellectuel avait une caméra et un projecteur de cinéma à la maison. Sa mère lui achetait des manga, ce qui était très rare à l'époque pour sa génération. Avant même de devenir adulte, il avait lu tout ce qui existait au Japon, il connaissait le cinéma, la BD, il connaissait beaucoup de choses et par ailleurs, avait d'autres centres d'intérêt ; il adorait les insectes par exemple et possède des collections de papillons et de spécimen rares au monde ; il avait été étudiant en médecine à dix-neuf ans, avait eu un diplôme de médecin même s'il n'avait jamais exercé ; bref, il a vécu une dizaine de vies en soixante ans, puisqu'il est mort jeune. 

Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éditions Philippe Picquier
Les leçons particulières d'Osamu Tezuka, éditions Philippe Picquier Crédits : © Osamu Tezuka

[Stéphane Beaujean] La grande révolution c'est le passage du théâtre - les cases en petit théâtre plus ou moins statique - à un langage plus ou moins cinématographique. Le Japon est un des rares pays où encore aujourd'hui, dans la pyramide des industries culturelles, le papier est au-dessus du film. Le cinéma d'animation au Japon c'est une réaction des deuxièmes générations de fils de réalisateurs qui ne sont jamais arrivés et se sont emparés de ce medium, l'animation, pour faire un cinéma propre au Japon. De la même manière que Tezuka rêvait d'être Walt Disney et qu' il a été Osamu Tezuka, c'est-à-dire, un dessinateur de manga.

Tezuka, c'est une BD innovante, assez en avance sur toutes les autres cultures de bandes dessinées, avec une réflexion, un discours critique sur la BD.  En 1977, il domine le marché, il est dans une situation de monopole, et c'est un adversaire de taille. C'est quelqu'un d'admirable.

[Patrick Honnoré] Ce livre a été écrit en 1977, Tezuka a sa carrière derrière lui, et il fait face à une nouvelle génération d'auteurs. Il faut lire entre les lignes les espoirs, prenant en compte l'évolution de sa société, et son regard, son approche sur cette nouvelle génération  plein de bienveillance. Il leur dit : - "Allez-y à fond ! " 

Les leçons particulières d'Osamu Tezuka
Les leçons particulières d'Osamu Tezuka Crédits : Osamu Tezuka

Programmation musicale :

Maïa Barouh, Aïzu

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......