LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Guillaume Depardieu, Emmanuelle Béart et Isabelle Adjani. Avec l'aimable autorisation de Sylvie Lancrenon et des Editions Albin Michel • Crédits : Sylvie Lancrecon

Sylvie Lancrenon : une vie à regarder et à photographier les stars

22 min
À retrouver dans l'émission

Sylvie Lancrenon, photographe des grandes stars, fait part de ses rencontres et dévoile ses fêlures dans "Ombres et lumières", un récit intime

Guillaume Depardieu, Emmanuelle Béart et Isabelle Adjani. Avec l'aimable autorisation de Sylvie Lancrenon et des Editions Albin Michel • Crédits : Sylvie Lancrecon
Guillaume Depardieu, Emmanuelle Béart et Isabelle Adjani. Avec l'aimable autorisation de Sylvie Lancrenon et des Editions Albin Michel • Crédits : Sylvie Lancrecon Crédits : Sylvie Lancrenon

Mardi-Art

Tewfik Hakem s'entretient avec Sylvie Lancrenon, photographe des stars qui, dans, Ombres et lumières, raconte ses rencontres et se dévoile aussi. Un récit publié chez Albin Michel.

" Isabelle Huppert, Laetitia Casta, Mylène Farmer, Isabelle Adjani,  Emmanuelle Béart, Charlotte Casiraghi, Naomi Campbell, Monica Bellucci… Telle une voleuse de feu, je les ai approchées, je les ai prises dans  mon objectif, vues, revues à des années d’intervalle, souvent mises à  nu. (…) Qu’ai-je voulu chercher en elles ? Apprivoiser un mystère, dévoiler une âme…"  La mienne peut-être. 

Il m'est arrivé quelque chose d'assez dur dans ma vie, à l'âge de dix-huit ans, on m'a retiré une jambe, et j'ai eu la chance, au lieu de rester assise dans un fauteuil, de dire oui, pour qu'on me la retire - c'était soit ça soit la mort. J'ai signé, grâce au professeur que j'adorais, qui a su trouver le mot : j'étais passionnée de ski et j'allais reprendre le ski six mois plus tard. C'est ce qui s'est passé.

" J'ai commencé à toucher à la photographie à l'âge de quatorze ans, emprisonnée en pension, j'avais un petit appareil et je prenais mes copines en photo "

Autoportrait de Sylvie Lancrecon
Autoportrait de Sylvie Lancrecon Crédits : Sylvie Lancrecon

Je tirais, développais mes photos le week-end. J'avais dix-huit et j'ai eu cette grande chance de rencontrer Claude Lelouch qui m'a proposé de faire un stage trois mois plus tard sur son film. Je venais d'avoir ma jambe, j'étais un peu claudicante. Sur le plateau, je ne connaissais personne, c'était un nouveau monde. Un copain m'avait prêté ses appareils photo. Je n'avais rien d'une petite fille gâtée par son papa, je me suis débrouillée toute seule.

Isabelle Adjani
Isabelle Adjani Crédits : Sylvie Lancrenon @Editions Albin Michel 2021

Lelouch m'a donné une énergie, rien qu'à le regarder. Cet homme, caméra sur l'épaule, a été un héros pour moi, et j'ai été à bonne école. Mais être derrière la caméra, voler des photos, apprendre à saisir une photo en deux secondes m'a donné envie d'autre chose… J'ai eu envie d'arrêter la photographie de plateau, pour prendre ma propre direction. A un moment donné, la photo de plateau reste la photo du film, celle du réalisateur, j'avais envie de créer, avoir mes acteurs à moi. Là, j'étais simplement un technicien du cinéma.

Emmanuelle Béart
Emmanuelle Béart Crédits : Sylvie Lancrenon

La musique dans un dispositif de photo est indispensable, c'est la fête, et j'aime aussi le rire. Dans une photo, le plus important pour moi, c'est de créer une intimité pour raconter une histoire, aller puiser au plus profond de la personne. 

"  J'ai pris en photo beaucoup d'acteurs, de stars, et justement, elles n'aiment pas beaucoup la photo "

Ou, en tous cas, c'est rare. Isabelle Adjani fait partie des stars que j'ai photographiées, j'adore cette chanson "Pull marine", d'autant plus que je suis passionnée par l'eau. J'aime l'eau, mais je ne suis jamais allée sous l'eau, en bouteille. C'est ce que j'ai fait pour photographier Laetitia Casta, par exemple. 

Pour Emmanuelle Béart, ca s'est passé tout seul, on s'est levés avec la lumière du soleil qui commençait juste à pointer, et le clapotis de l'eau, on était à l'île Maurice. C'était magnifique, elle était nue, j'avais aussi - comme toujours - la difficulté d'aller dans l'eau avec ma guibole, et j'ai fait cette photo, ni guidée, ni prévue - qui a fait la Une d'Elle Magazine… 

Guillaume Depardieu
Guillaume Depardieu Crédits : Sylvie Lancrenon

Programmation musicale

Isabelle Adjani, _Pull marine_, 1983

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......