LE DIRECT
Dominik Moll, invité du Réveil Culturel, pour "Seules les bêtes"

Dominik Moll signe un thriller hitchcockien entre la Lozère enneigée et la chaleur étouffante d'Abidjan

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le cinéaste Dominik Moll, à l’occasion de la sortie de son film "Seules les bêtes".

Dominik Moll, invité du Réveil Culturel, pour "Seules les bêtes"
Dominik Moll, invité du Réveil Culturel, pour "Seules les bêtes" Crédits : © Corinne Amar - Radio France

Mercredi-ciné

Tewfik Hakem s'entretient avec le cinéaste, scénariste, Dominik Moll, à l’occasion de la sortie de son film Seules les bêtes. Une adaptation du roman de Colin Niel, aux éditions du Rouergue (2017).

Une femme a disparu. Au lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau où subsistent quelques fermes isolées. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste, cinq personnes se savent liées à cette disparition, et chacune a son secret.

C'est parti d'un roman que j'ai découvert en 2017, lorsqu'il est sorti, qui m'a beaucoup plu pour sa dimension cinématographique. Il m'a plu à la fois pour les personnages campés, l'atmosphère, les décors, et ce contraste entre les Causses enneigés de la Lozère et la chaleur grouillante d'Abidjan - deux mondes qui, à priori, n'ont rien avoir sinon le fait qu'ils sont liés par Internet.

Seules les bêtes, film de Dominik Moll
Seules les bêtes, film de Dominik Moll Crédits : J C Lother - photo tournage

"Seules les bêtes" aurait pu s'appeler "Une femme disparaît" comme dans le film réalisé par Alfred Hitchcock, mais c'est plutôt un prétexte pour brosser une série de personnages face à une disparition.

Le film est construit en points de vue successifs. Il commence par Alice, personnage joué par Laure Calamy, une jeune assistante sociale  dont le travail consiste à aller rendre visite aux agriculteurs, leur expliquer à quelles aides ils ont droit - elle est mariée à un éleveur de bovins, Denis Menochet, son couple se délite.

Seules les bêtes,  (Alice)
Seules les bêtes, (Alice) Crédits : Dominik Moll

Puis, il y a la femme qui disparaît - jouée par Valeria Bruni Tedeschi. Il y a cette "disparition", on ne sait pas si c'est un crime ou non. On découvre lors de l'enquête que cette femme a eu une liaison avec une jeune femme. A un moment, l'histoire bascule et nous sommes à Abidjan, avec ces jeunes qui ont du mal à s'en sortir, vivent de menus larcins. Mettre en relation ces deux milieux, ces deux mondes si différents, m'intéressait.

Seules les bêtes
Seules les bêtes Crédits : Dominik Moll

Mon intérêt pour le cinéma s'est fait fait progressivement. J'ai grandi dans une petite ville d'Allemagne où l'offre en cinéma était pauvre. C'est à partir de 18 ans, à Paris, que j'ai essayé de rattraper mon retard, et notamment avec l'oeuvre d'Hitchcock qui a été très important pour moi. Je lis, j'aime bien découvrir des livres. Sur mes six films, trois sont des adaptations, et les trois autres, des scénarios originaux.

Le scénario n'est pas un but en soi, c'est une étape intermédiaire. Le plus important, c'est l'incarnation par les comédiens qui existent en chair et en os. On discute beaucoup, on fait des lectures, et même s'il y a un cadre donné par le scénario, je reste ouvert à leurs suggestions. On ne peut pas tout maîtriser, il y a aussi ce qui nous échappe, on ne peut pas calculer non plus ce qui va marcher ou non, on essaie juste de raconter des histoires qui nous passionnent. 

Seules les bêtes
Seules les bêtes Crédits : Dominik Moll

Programmation musicale :

Reprise de la chanson d'Alain Barrière et Noëlle Cordier _Tu t'en vas__,_par Bertrand Belin et Barbara Carlotti, pour le film Seules les bêtes

Seules les bêtes, film adapté du roman :

Colin Niel, Seules les bêtes, éditions du Rouergue, 2017

Chroniques

6H30
10 min

Journal de 6h30

JOURNAL DE 6H30 du mercredi 04 décembre 2019
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......