LE DIRECT
Jeu d’échecs de Lewis, ivoire, 1150-1175, probablement réalisés par les Vikings, découvert en Ecosse

Vincent Hadot : "L’objet parle de l’Homme, c’est une porte ouverte sur les cultures du monde"

25 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec Vincent Hadot, directeur du musée des Beaux Arts de Valenciennes et commissaire d’une exposition qui conte l’évolution du monde à travers 100 objets sélectionnés par le British Museum mais aussi des objets récents et courants qui questionnent notre manière de vivre ensemble...

Jeu d’échecs de Lewis, ivoire, 1150-1175, probablement réalisés par les Vikings, découvert en Ecosse
Jeu d’échecs de Lewis, ivoire, 1150-1175, probablement réalisés par les Vikings, découvert en Ecosse Crédits : © Trustees of the British Museum

Mardi exposition

avec Vincent Hadot, conservateur du musée des Beaux-Arts de Valenciennes et commissaire de l’exposition Une histoire du monde en 100 objets au musée des Beaux-Arts de Valenciennes jusqu’au 22 juillet 2018.

L’exposition Une histoire du monde en 100 objets voyageait depuis quatre ans à travers le monde et restait inédite en Europe. Aujourd’hui, à travers le choix de cent objets issus des collections du British Museum, l’exposition raconte une histoire du monde des origines de l’humanité jusqu’à aujourd’hui, présentant le sarcophage de Nesperennub datant de 800 av JC jusqu’à un maillot de foot contemporain.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le jeu d’échec de Lewis a été produit en Norvège, retrouvé en Ecosse durant le début de l’époque contemporaine. Il date du XIIème siècle et montre comment ce jeu est une pratique culturelle qui a voyagé depuis l’Inde jusqu’au Moyen-Orient… Il a été adapté, en Inde on jouait avec des éléphants et au Moyen-Orient, avec des pions et un vizir. 

Lama inca en or, 1400-1550 , Pérou
Lama inca en or, 1400-1550 , Pérou Crédits : © Trustees of the British Museum

À la fin de l’exposition on montre des objets qui évoquent le temps présent ou le monde que nous fabriquons : une lampe solaire, une carte bleue et un maillot de foot au nom de Didier Drogba. Le maillot est en fait une contrefaçon indonésienne du maillot de Chelsea, achetée au Pérou. Le club de Chelsea appartient à des Russes, financé par des Coréens, le joueur est Ivoirien, il a grandi et joué en France et aujourd’hui il est au club de Phoenix aux USA…    
Cet objet, qui est une contrefaçon, n’a pas de valeur mais représente presque toutes les parties du monde, on parle alors de mondialisation mais aussi du football comme vecteur culturel, ainsi que du coût carbone. L’exposition questionne alors notre manière de vivre ensemble.

Programmation musicale

Hélène Vincent, Chanson de Bilitis

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......