LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ruelle de la Casbah d'Alger

Claro construit son roman familial dans les dédales de la Casbah d'Alger

22 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l'écrivain Claro pour "La Maison Indigène", un récit hommage à son grand-père architecte à Alger au début du 20e siècle

Ruelle de la Casbah d'Alger
Ruelle de la Casbah d'Alger Crédits : Yves Jalabert — Wikimedia

Mardi-Voyages

Tewfik Hakem s'entretient avec l'écrivain, traducteur, Claro, pour La Maison Indigène (éditions Actes Sud), hommage à son grand-père, Léon Claro (1899-1991), architecte à Alger au début du 20e siècle, et à la maison qu'il fit bâtir en 1930 pour le centenaire de la colonisation française. Ce petit et intense récit littéraire tout en en zigzags, épouse la topographie de la Casbah, alternant fragments écrits à la première personne ou à la troisième, poèmes, documents, voix intérieures et extérieures.

On s’attend à lire la vie du grand père, Léon l’illustre architecte, mais le récit bifurque aussitôt vers le père, l’anti-héros insaisissable… 

Et l'auteur de convoquer, dans les dédales de la Casbah, Albert Camus et le poète Jean Sénac, des pieds-noirs d’origine espagnole comme les Claro, mais aussi les révolutionnaires de la Bataille d'Alger, des prostituées, des peintres, Visconti, Le Corbusier…

Ruelle de la Casbah d'Alger
Ruelle de la Casbah d'Alger Crédits : Toufik Lerari — Wikimedia

L'Algérie est traversée par les architectes ; Le Corbusier, Pouillon, maintenant Nouvel. Le Corbusier n'a rien bâti à Alger, mais ses projets pour la ville sont absolument fous, comme celui d'imaginer une autoroute qui court sur les immeubles en front de mer… Les architectes aiment bien délirer sur la Ville blanche. 

Vue sur le patio d'une maison de la Casbah
Vue sur le patio d'une maison de la Casbah Crédits : Wikimedia

Placer mon grand-père en tête de liste des architectes ? C'est le passé. Mon grand-père était assez fanatique de Le Corbusier, il était grand admirateur de Perret.

De même que la Maison indigène a été fabriquée avec les restes d'une ancienne casbah, j'ai eu l'impression pour la première fois de faire le lien non pas avec mon imaginaire mais avec tous ces matériaux qu'on m'a transmis et que je ne voyais pas.

Après ce récit, je me sens comme quand on a réussi à fabriquer une maison qui appartenait à d'autres gens. Ecrire a été une façon de revisiter cette maison. Quand on écrit, il faut - je ne sais pas si c'est un impératif rimbaldien - devenir métèque : ne pas rester à un endroit précis.

L'architecte Léon Claro devant sa Maison Indigène, dans la haute-Casbah d'Alger en 1930
L'architecte Léon Claro devant sa Maison Indigène, dans la haute-Casbah d'Alger en 1930 Crédits : Claro - Archive personnelle

Bibliographie

Intervenants
  • Ecrivain, traducteur et éditeur
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......