LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Youssef Nabil, Catherine Deneuve, 2010

Youssef Nabil : " J'ai vu en Catherine Deneuve une madone méditerranéenne"

26 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le photographe égyptien Youssef Nabil, à l'occasion de l'exposition "Youssef Nabil", à l'Institut du Monde Arabe de Tourcoing, jusqu'au 12 janvier 2020

Youssef Nabil, Catherine Deneuve, 2010
Youssef Nabil, Catherine Deneuve, 2010 Crédits : Courtesy de l'artiste et Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

Mardi-expo

Tewfik Hakem s'entretient avec l'artiste Youssef Nabil, à l'occasion de l'exposition Youssef Nabil, à l'MA de Tourcoing, jusqu'au 12 janvier 2020. Après avoir longtemps travaillé sur les stars du music-hall et du cinéma égyptien des années 40-50, le photographe cairote qui vit désormais entre Paris et New-York introduit dans son panthéon d'icônes Catherine Deneuve - en voile noir telle une madone de la Renaissance -, Fanny Ardant, Isabelle Huppert, Salma Hayek, Natacha Atlas ou encore, Tahar Rahim.... Dans une volonté propre à son auteur d'incarner un monde méditerranéen sans frontières, d'évoquer la question aussi de l'exil, et mêlant photographies et vidéos, l’exposition traverse la totalité de la carrière de Youssef Nabil. 

J'ai toujours rêvé travailler avec Catherine Deneuve, c'est une artiste que j'adore, elle est une icône, et pour moi, un symbole en France du cinéma. Depuis que je suis venu, j'ai toujours voulu la rencontrer, ça a pris des années un rendez-vous avec Catherine Deneuve, je ne voulais pas passer par des agents, mais la rencontrer à travers des amis communs qui lui parlaient de moi. 

"Elle connaissait mon travail, mes photos. Une fois qu'elle entrait dans la grande famille de mes œuvres alors, elle devenait orientale. Catherine Deneuve est une Madone méditerranéenne"

Cela n'a aucun rapport avec le voile religieux. J'ai grandi en Égypte, avec cette notion du voile qui couvre la tête. J'ai voulu parler de ce voile, méditerranéen encore une fois, qui existe toujours en Grèce, en Espagne, dans les peintures de la Renaissance, le désacraliser pour lui donner toute sa dimension artistique et belle à la fois, parce que c'est beau une femme qui met une écharpe transparente sur sa tête et laisse voir ses cheveux.

Youssef Nabil, You Never Left # III Paris 2010
Youssef Nabil, You Never Left # III Paris 2010 Crédits : Courtesy de l'auteur et Galerie Obadia, Paris/Bruxelles

Pour Fanny Ardant et Tahar Rahim, c'était un projet en fait, c'est plutôt un autoportrait. J'ai voulu faire un film qui s'appelle "You Never Left" qui parlait de mon expérience quand j'ai décidé de partir d’Égypte, de chez moi, après trente ans là-bas, ce que j'ai ressenti en partant, en me retrouvant en France en 2003, et la relation entre partir et mourir. Fanny Ardant jouait le rôle d'une femme égyptienne, un rôle pas vraiment défini, paysanne Égyptienne, mère, ange, femme ... 

Youssef Nabil, Natacha fume le narguilé, Cairo 2000
Youssef Nabil, Natacha fume le narguilé, Cairo 2000 Crédits : Courtesy de l'artiste et Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

J'ai toujours été inspiré par le cinéma, depuis enfant. En rentrant de l'école, je passais mon temps à regarder des films. Le cinéma était très présent chez nous en Egypte, surtout les anciens films en noir et blanc où les gens étaient vraiment beaux. 

Youssef Nabil, Funfair, Sellf-Portrait, Paris 2005
Youssef Nabil, Funfair, Sellf-Portrait, Paris 2005 Crédits : Courtesy de l'artiste et Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

Je regardais ces anciens films et je passais mon temps à faire des comparaisons avec l'époque actuelle où les gens sont moins beaux, même un peu moches ou trop réalistes. J'avais 19 ans, j'ai commencé par photographier mes amis, à les mettre en scène dans des petits films, avec des petites histoires où j'avais tout préparé, jusqu'au maquillage, au vêtement qu'ils allaient porter.

Programmation musicale

Natacha Atlas, Maktoub Inherent rhythm, extraits de son dernier album, Strange days ( 2019 ) 

Dalida, Ahsan nas ( 1986 ) 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......