LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

ZEP : "Il faut s’imaginer autrement sur la Terre, l’Homme n’est pas le maître mais juste l’hôte, le dernier arrivé"

26 min
À retrouver dans l'émission

Entretien avec l'auteur de BD ZEP qui signe une BD d’anticipation questionnant notre rapport à l’environnement et surtout notre place de dernier arrivant sur Terre déterminé à être maître de la nature.

Vendredi BD 

avec ZEP, auteur de BD, pour The End aux éditions Rue de Sèvres.

L’album est nourri des recherches scientifiques actuelles, c’est excitant parce qu’on est dans une période où on découvre beaucoup de choses sur la communication entre les arbres. Il y a eu ce livre de Peter Wohlleben, ‘La Vie secrète des arbres’, qui a eu énormément de succès et qui a déclenché beaucoup de recherches. Pendant que j’écrivais l’album, des choses que j’avais écrites se révélaient être des découvertes scientifiques. On n’est pas au bout de nos surprises…

"The End" de Zep
"The End" de Zep Crédits : Rue de Sèvres

L’Homme ne détruit pas la nature parce qu’il est cruel mais inconscient de ce qu’il est en train de faire, un peu comme un enfant à qui on confie une tronçonneuse, ce n’est pas une excellente idée…
Quand on entend les discours de Trump c’est effrayant, comment quelqu’un qui a un tel pouvoir peut dire des choses aussi irresponsables par rapport à la nature ? On participe tous à ça, on a construit une manière de vivre qui est basée sur le fait que l‘Homme est l’habitant de la terre, qui la colonise. Dans cette histoire ce que je voulais dire c’est qu’il faut s’imaginer autrement sur Terre, l’Homme n’est pas le maître, il est juste l’hôte sur la Terre, le dernier arrivé.

"The End" de Zep
"The End" de Zep Crédits : Rue de Sèvres

Pour moi, on ne doit pas seulement respecter la nature mais se remettre à la place qui est la nôtre, nous sommes les derniers arrivants donc on doit observer et apprendre de ce qui était là avant nous. Ce n’est pas ce qu’on a fait, on a tout colonisé, recouvert de béton, parqué la nature, on s’est dit « nous sommes les chefs, il faut protéger cette pauvre nature qui ne sait pas se défendre » à mon avis c’est une mauvaise vision du monde. Nous ne sommes pas les protecteurs de la nature, si elle décide que demain nous ne serons plus là, alors nous ne serons plus là. On est toléré sur cette terre pour l’instant mais je ne suis pas persuadé qu’on puisse continuer comme ça…

"The End" de Zep
"The End" de Zep Crédits : Rue de Sèvres
"The End" de Zep
"The End" de Zep Crédits : Rue de Sèvres

Programmation musicale 

The Doors, The end, 1967

Bibliographie

The EndZepRue de Sèvres, 2018

Intervenants
  • auteur de BD
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......