LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Fouilles sous le château de Versailles

30 min
À retrouver dans l'émission

Fouille chateau de Versailles
Fouille chateau de Versailles
Fouille chateau de Versailles © D.R. Dans le cadre de la réalisation du Grand Versailles, des fouilles sont actuellement entreprises sous le Grand Commun, bâtiment méconnu destiné au "service" de Louis XIV. Ces recherches permettent d'entrevoir un jeu de courte paume, édifié en 1630, pour Louis XIII à côté de son château. La maison du maître-paumier est aussi actuellement dégagée. Né au XIIe siècle, le jeu de paume est à l'origine de tous les jeux actuels de raquettes et de battes. Son âge d'or s'étire de la fin du xve au premier tiers du XVIIe siècle. Paris possédait 250 salles vers 1600, il n'en demeurait qu'une douzaine dans tout le pays au XIXe siècle.Le rôle du maître-paumier y est essentiel : il donne des leçons, arbitre et organise les tournois, réalise le cordage des raquettes. Il façonne aussi l'esteuf, cette balle constituée d'une petite boule de liège enroulée d'une bandelette de tissu, et enveloppée dans deux morceaux de feutrine dont la trace des coutures est à l'origine du dessin des balles de tennis actuelles. Les archéologues espèrent découvrir dans la maison du paumier, où dans ses latrines, du mobilier lié à cette activité : déchets de fabrication des esteufs, pelotes, balles... Ce jeu , le « tripot », fait l'objet d'un programme de construction très élaboré par l'architecte Philibert Le Roy. Il se compose d'un jeu et d'un pavillon d'habitation pour le maître paumier. La fouille met actuellement au jour le plan complet de ce jeu, qui se présente sous la forme d'un grand bâtiment rectangulaire de 33 x 14 m. Le sol du jeu est revêtu de carreaux en calcaire de taille (28 x 30 cm), peut-être précédé d'un sol de carreaux en terre cuite. La présence de galeries sur trois côtés indique qu'il s'agit d'un jeu en salle. Le grand mur du quatrième côté est largement perturbé par de profondes galeries souterraines creusées lors de l'édification par Louis XIV du Grand Commun, destiné à accueillir le « service » du château (cuisines, etc.). Hormis le jeu de paume créé en 1681 à Marseille pour le comte de Castellane, et étudié en 2007, aucun jeu de paume n'avait fait l'objet jusqu'à présent de recherches archéologiques en France.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......