LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'archéologie des milieux humides, nouvelles découvertes à Troyes et Chelles

30 min
À retrouver dans l'émission

Parfaitement conservées par l'humidité permanente du sous-sol, des vestiges gaulois viennent d'être mis au jour dans une boucle de la Marne à Chelles. Hormis un tronc de chêne, les vestiges d'une pirogue creusée dans un arbre (pirogue monoxyle) émergent des sédiments gorgés d'eaux. Troyes gallo-romaine fut créée dans un environnement marécageux et inhospitalier qui a conservé nombre de vestiges organiques de cette époque. Au cours de la fouille, plus d'une vingtaine de puits cuvelés en bois a été mise au jour, ces fragiles constructions ont livré des déchets alimentaires dont la coriandre, l'origan, le raisin importée du monde méditerranéen. Une cinquantaine d'objets en bois a aussi été découverte : peigne, boîte en buis, fuseau en érable, vannerie d'osier mais surtout tablettes d'épicéa et de sapin. Fabriqué vers 47 de notre ère dans la région lyonnaise un des éléments les plus remarquables est un tonneau gallo-romain d'une capacité 1000 litres destiné au transport d' acetum, vin piqué utilisé pour préparer la posca, boisson des soldats romains faite d'1/10e d'acetum pour 9/10e d'eau. Pourrait-il à lui seul attester de l'implantation temporaire d'une légion à Troyes, vecteur de romanisation sous l'empereur Claude (41-54) ? Dans le monde romain l'utilisation de tablettes de cire est très répandue pour la correspondance ou les documents officiels. 26 tablettes de cire ont été découvertes à Troyes. Hormis deux éléments en épicéa, tous les autres sont fabriqués en sapin, parfois à partir du même tronc. Ces tablettes sont attribuées à la seconde moitié du Ier siècle et deux d'entre elles, par dendrochronologie, sont datées précisément des années 50 et 51 de notre ère. Ces tablettes constituent un corpus unique en France et évoquent les trouvailles du fortin romain de Vindolanda, en Ecosse. Pour en parler nous sommes en compagnie de : Corinne Charamont, archéologue Inrap, Philippe Kuchler, archéologue Inrap,Yves Lanchon, archéologue Inrap, Véronique Materne, chercheur au CNRS.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......