LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Anonymous : pourquoi la presse est-elle fascinée ?

49 min
À retrouver dans l'émission

Cécilia Gabizon, Nicolas Danet et Mariette Darrigrand
Cécilia Gabizon, Nicolas Danet et Mariette Darrigrand Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

C'est un drôle de couple. A priori un peu incompatible : l’anonymat et les médias.

Pourquoi la presse semble-t-elle fascinée par le mouvement des Anonymous, ces « libertaires » d’Internet qui appellent à manifester aujourd’hui un peu partout en Europe ? Eux qui ont déjà voulu faire plier les Etats-Unis sur les lois dites SOPA (Stop Online Piracy Act ) et PIPA (Protect Intellectual Property Act ) souhaitent désormais faire plier l’Europe sur l’adoption du traité ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement ), à propos des droits de propriété intellectuelle. Eux qui ont revendiqué cette nuit l'attaque du site de la CIA, après plusieurs autres ces dernières semaines en réaction à la fermeture de Mégaupload. Avec:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ensuite , après cette semaine marquée par les affaires Contador et Ciprelli, nous essaierons de voir si les journalistes veulent et peuvent enquêter sur le dopage dans le sport .Nous serons en ligne avec le journaliste indépendant Eric Maitrot , spécialiste du dopage, et notre correspondante à Madrid, Marie-Hélène Ballestero . Sans oublier le clin d'oeil hebdomadaire de Yassine Bouzar .

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......