LE DIRECT

Comment les journalistes travaillent-ils sur les questions scolaires ?

48 min
À retrouver dans l'émission

Guerre scolaire, massacre de l'école, ou égalité plutôt qu'élitisme : comment les journalistes traitent-ils l'éducation ?
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/73228561-fb2a-11e4-adec-005056a87c89/838_rtx1bzvi.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'éducation nationale " class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/73228561-fb2a-11e4-adec-005056a87c89/838_rtx1bzvi.jpg" width="838" height="558"/>
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'éducation nationale Crédits : Philippe Wojazer

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Reuters</em></span></figcaption></figure> 

Nouvelle réforme scolaire, nouvelles polémiques : l'école serait-il le sujet le plus sensible qui soit ? Egalitarisme contre élitisme, massacre, idéologie, les mots sont violents. Dans ces conditions, comment les journalistes travaillent-ils sur le sujet ?

Benoit Floc'h, Marie Piquemal, Christine Moncla, Sylvie Ducatteau, Frédéric Barreyre, Mariette Darrigrand
Benoit Floc'h, Marie Piquemal, Christine Moncla, Sylvie Ducatteau, Frédéric Barreyre, Mariette Darrigrand Crédits : Radio France

Avec les chroniques de :

  • Mariette Darrigrand, sémiologue

  • Thibault Henneton, images et multimédia

Retour de mission de Christine Moncla : Cuba. Découvrez les photos ci-dessous.

Et le clin d'oeil de Yassine Bouzar

Retrouvez nous aussi sur Twitter, sur Facebook et sur Soundcloud

> Voyage officiel de François Hollande à Cuba :
Voici d'abord les deux photos évoquées par Christine Moncla à l'occasion du dîner officiel pour le président français, qui s'est d'abord écarté de la poignée de main qui se présentait entre son homologue cubain et André Chassaigne, le président du groupe d'amitié france-cuba et chef des députés communistes. Raul Castro réplique alors en rigolant : " Le président veut pas se faire photographier avec des communistes!". Rire général. Du coup, François Hollande revient entre les deux en plaisantant à son tour : "On va faire le rassemblement".Plus tard, devant les journalistes, à la question "il y aura forcement une interprétation politique à votre venue à Cuba". François Hollande répond : "Non, je ne suis pas venu ici pour faire l'union de la gauche !" :

Le président cubain Raúl Castro et le député communiste André Chassaigne, puis François Hollande, le 11 mai 2015, à la Havane
Le président cubain Raúl Castro et le député communiste André Chassaigne, puis François Hollande, le 11 mai 2015, à la Havane Crédits : Radio France
Programme pour la presse présidentielle du voyage officiel à Cuba de François Hollande, en mai 2015
Programme pour la presse présidentielle du voyage officiel à Cuba de François Hollande, en mai 2015 Crédits : Christine Moncla - Radio France
François Hollande après son discours devant les Français de Cuba à la résidence de l'ambassadeur, en mai 2015
François Hollande après son discours devant les Français de Cuba à la résidence de l'ambassadeur, en mai 2015 Crédits : Christine Moncla - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......